• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Condamné à un an de prison avec sursis, Romain Bail, le maire de Ouistreham fait appel

romain Bail a décidé de faire appel de sa condamnation par le tribunal correctionnel de Caen / © GLG
romain Bail a décidé de faire appel de sa condamnation par le tribunal correctionnel de Caen / © GLG

Le maire de Ouistreham a été condamné le 12 avril dernier à un an de prison avec sursis et 5000 euros d'amende pour "faux et usage de faux". Romain Bail annonce ce lundi qu'il fait appel.

Par CM

Romain Bail est bien décidé à se défendre. Après une semaine judiciaire éprouvante au cours de laquelle il a essuyé un revers (la suspension par le tribunal administratif du chantier du centre d'interprétation des relations franco-britannique, un projet qui lui tient à coeur) et, deux jours plus tard, une condamnation, le maire de Ouistreham sort de son silence ce lundi 16 avril. Il annonce qu'il fait appel du jugement rendu le 12 avril dernier par le tribunal correctionnel de Caen et qu'il va se battre "jusqu'au bout".


Le maire de Ouistreham a été condamné à un an de prison avec sursis et 5000 euros d'amende pour "faux et usage de faux". Pour boucler le budget du centre d'interprétations des relations franco-britanniques estimé à 15 millions d'euros, le maire s'est prévalu d'une promesse de don d'une une association mandatée par le gouvernement britannique. Problème: l'authenticité du courrier attribué Normandy Memorial Trust est sujette à caution. 

Lors de leurs investigations, les gendarmes avaient découvert que le mail avait été écrit sur l'ordinateur familial de Romain Bail le 27 août et envoyé, en pièce jointe d'un second mail, de la boite personnelle du maire de Ouistreham à sa boite professionnelle. Dans sa décision, le tribunal correctionnel avait suivi les réquisitions de la procureure de la République Carole Etienne.

L'intéressé conteste encore une fois ces accusations. "Je sais ce que j'ai fait et je sais ce que je n'ai pas fait". Il juge la peine "injuste" et compte se "battre jusqu'au bout". Il a souhaité présenter ses "excuses aux habitants" de sa commune pour toute "la mauvaise publicité" générée par cette affaire.

Un vice-président suspendu

Outre l'appel de cette condamnation, et fort de "la présomption d'innocence", il a également annoncé qu'il restait maire de Ouistreham et qu'il continuera à siéger à l'agglomération de Caen-la-Mer.  Mais une heure après cette conférence de presse, Joël Bruneau, le président de la Communauté urbaine, annonçait dans un communiqué qu'il avait décidé de "retirer la délégation au tourisme et au littoral du Maire de Ouistreham à la Communauté urbaine". Et d'ajouter: "cette suspension va lui permettre de se consacrer à la préparation de son procès en appel".

Reportage de Guillaume Le Gouic et Patrick Mertz

Après sa condamnation, Romain Bail sort du silence

Sur le même sujet

Manifestation des agents EDF devant la centrale thermique du Havre

Les + Lus