Le maire de Colleville-Montgomery ouvre son gymnase aux migrants Soudanais de Ouistreham

Dans le cadre du plan grand froid, contre l'avis de la préfecture, et avec le soutien du collectif d'aide aux migrants de Ouistreham et des restos du coeur, le maire de Colleville-Montgomery a ouvert,hier soir, son gymnase à une vingtaine de réfugiés soudanais de Ouistreham.

Par EF

"C'est un engagement personnel, j'ai le soutien de mon conseil municipal. Moi je suis un élu de la république, je vais pas partir en croisade contre l'état. Moi je me rappelle des paroles d'Emmanuel Macron qui disait, personne ne doit dormir dans la rue. Les migrants sont des sans domiciles fixes comme les autres." C'est ainsi que Frédéric Loinard, maire de Colleville-Montgomery, une commune limitrophe de Ouistreham, justifie sa décision. Hier soir, dans le cadre du plan grand froid, il a décidé d'ouvrir son gymnase aux migrants de Ouistreham. Jusqu'ici les migrants erraient dans le froid glacial des rues et des bois. Sur tweeter, des élus et des maires d'autres communes soutiennent l'initiative humaniste et solidaire de Frédéric Loinard, à l'image de Damien Carême, maire Maire EELV Grande-Synthe (59).

ai

ou encore de Gilles Deterville, conseiller départemental du Calvados et conseiller municipal de Caen



Depuis, Romain Bail, le maire de Ouistreham ne décolère pas. Ce matin, il a déclaré qu'il déplorait l'ouverture de ce gymnase et l'initiative de son homologue de la commune limitrophe. Christelle Lechevalier, conseillère régionale Front National qui pose sur cette photo en compagnie de Romain Bail s'indigne également sur les réseaux sociaux.




De son côté, la préfecture souligne que des places sont disponibles en hébergement d'urgence à Caen, à 15 km de Ouistreham. Ce soir, le collectif d'aide aux migrants de Ouistreham (CAMO) signale que six bus de CRS sont postés sur le port de Ouistreham. Jointe au téléphone, la préfecture affirme qu'il s'agit de la relève hebdomadaire habituelle. 


Reportage Catherine Berra et Jean-Michel Guillaud
Yacine: Traducteur - bénévole du CAMO
(Collectif d'Aide aux Migrants de Ouistreham)
Frédéric Loinard: maire de Colleville-Montgomery (SE)


Sur le même sujet

Caen: Deux jours après la rentrée, le lycée Malherbe déjà bloqué

Les + Lus