• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Le maire de Ouistreham devant les tribunaux pour des PV de stationnement qu'il aurait dressés

Le maire de Ouistreham devant les tribunaux pour des PV de stationnement qu'il aurait dressés / © PHOTOPQR/L'ALSACE/MAXPPP
Le maire de Ouistreham devant les tribunaux pour des PV de stationnement qu'il aurait dressés / © PHOTOPQR/L'ALSACE/MAXPPP

Romail Bail comparaîtra devant le tribunal correctionnel de Caen le 11 juin prochain pour "atteinte à la liberté par personne dépositaire de l'autorité publique". Il lui est reproché d'avoir dressé des procès-verbaux à des personnes venant en aide aux migrants qui s'étaient mal garées. 
 

Par JYG/L.A

En cause : 17 procès verbaux à 135 euros dressés entre novembre 2017 et mars 2018. Treize plaintes ont été déposés auprès du Procureur de la République.

Des procès verbaux de stationnement liés à un problème de sécurité des personnes ? 

Le maire de Ouistreham a choisi la salle des mariages de l'hôtel de ville pour évoquer sa convocation devant le tribunal correctionnel.
Le premier magistrat de la ville estime que ces plaintes portent atteinte aux pouvoirs de police du maire. Il se défend d'avoir abusé de sa position en dressant personnellement ses PV à quelques pas de son domicile personnel

La maison de Romain Bail se situe en bordure d'un des principaux lieux de rassemblement des migrants, tout près d'un rond-point très empruntés. Les arrêts fréquents des bénévoles qui viennent en aide aux réfugiés provoquent, selon le maire, un risque pour la sécurité des personnes.

ou des PV dressés pour intimider les aidants des migrants?

Une version qui ne tient pas la route pour François Geindre. Cet ancien avocat et son épouse hébergent régulièrement des migrants.
Il fait partie des 13 personnes verbalisées pour arrêt très gênant qui ont porté plainte. "135 euros parce qu'on est stationné 5 minutes sur le bord de la route à cet endroit, ça veut rien dire en terme de police du stationnement, c'est uniquement fait pour intimider tous ceux qui avec un peu de générosité viennent aider ces jeunes garçons" estime François Geindre.

Romain Bail doit comparaître le 11 juin prochain devant le tribunal correctionnel de Caen. D'ici-là il envisage de porter plainte pour harcèlement 
 
Reportage JYGelebart /G.LeGouic

 

Sur le même sujet

Cherbourg: expo de femmes

Les + Lus

Les + Partagés