Ouistreham : courses-poursuites entre migrants et gendarmes aux portes de l'Angleterre

La scène se reproduit chaque soir : au prix de risques insensés, de jeunes migrants courent derrière les camions qui embarquent vers l'Angleterre / © France 3
La scène se reproduit chaque soir : au prix de risques insensés, de jeunes migrants courent derrière les camions qui embarquent vers l'Angleterre / © France 3

Le dispositif de gendarmerie a beau avoir été singulièrement renforcé : rien n'arrête la course folle des jeunes migrants qui tentent de s'accrocher aux camions en partance pour l'Angleterre. Au prix parfois de risques insensés...

Par Pierre-Marie Puaud

Un klaxon gronde dans la nuit. Le camionneur appuie désespérément sur son avertisseur pour tenter d'effaroucher une grappe de migrants lancée à sa poursuite. Ils n'ont pas vingt ans, et ils courent à gorge déployée dans le sillage du camion, aspirés par l'Angleterre. Combien réussissent à agripper la remorque et à se dissimuler dans la cargaison sans se faire prendre à la gare maritime ? Et combien parviennent à prendre le large ?

Leurs chances sont d'autant plus minces que la gendarmerie se fait désormais beaucoup plus présente à Ouistreham. Les forces de l'ordre tentent de s'interposer et d'empêcher ces jeunes, des Soudanais pour la plupart, de se ruer sur les semi-remorque. Leurs interventions sont parfois rudes. Et la course n'est pas sans risque : parfois, des migrants sont retrouvés inanimés, gisant sur le bitume humide et froid de Ouistreham. L'Angleterre est à ce prix.


Reportage de Hugues Huet et Bruno Vignais






Sur le même sujet

Des mines au large de Dieppe ?

Les + Lus