La plaque d'un chef de tank SS de nouveau dérobée au cimetière militaire de la Cambe

Michael Wittmann fut l'un des tankistes les plus reconnus de l'armée allemande durant la seconde guerre mondiale. Sa tombe est l'une des plus fleurie du cimetière de la Cambe. La plaque ornant sa pierre tombale a été volée le weekend dernier. Comme trois ans auparavant.
Le cimetière militaire allemand de la Cambe, dans le Calvados
Le cimetière militaire allemand de la Cambe, dans le Calvados © AH
(vidéo)- le reportage d'Alexandra Huctin et Emilien David au cimetière de La Cambe avec l'intervention d' un spécialiste des collections de la seconde Guerre-Mondiale installé à Arromanches :


La stèle de Michael Wittmann volée une seconde fois



"On va le présenter et l'exhalter comme le jeune héros qui représente cette jeune génération qui a appris à se battre pour le nouveau régime en place, le régime nazi et il va d'ailleurs être décoré en personne par Adolf Hitler pour les besoins de la propagande", nous expliquait en 2015 l'historien Emmanuel Thiébot. Mort en 44 en Normandie, le chef de char de la Waffen SS Michael Wittmann fut célébré comme un véritable héros au "tableau de chasse" légendaire (il aurait abattu plus de 130 chars). Aujourd'hui, sa tombe est l'une des plus fleurie du cimetière militaire allemand de la Cambe, dans le Calvados. Et sa plaque tombale semble suciter les convoitises.

© AH


Le weekend dernier, la plaque apposée sur la pierre tombale tankiste SS a été dérobée. Le vol aurait été commis durant la nuit. Une plainte a été déposée auprès de la gendarmerie par la direction du cimetière allemand. La sépulture devrait être remise en état rapidement avant la commémoration programmée le 5 juin prochain, dans le cadre du 74e anniversaire du Débarquement. Le cimetière de la Cambe dispose en effet d'un double de l'objet subtilisé, un objet d'ailleurs sans véritable valeur marchande. Trois ans plus tôt, en juillet 2015, la plaque tombale de Michael Wittmann avait déjà été volée.



Le chef tankiste repose au cimetière militaire de la Cambe depuis 1983. Son corps avait été découvert lors de travaux sur une route entre Falaise et Caen.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
seconde guerre mondiale histoire sorties et loisirs faits divers