• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Un soldat canadien mort près de Caen pendant la Bataille de Normandie a été identifié

Le sergent Collis, en uniforme de combat, alors qu’il était membre de l’Irish Regiment of Canada. / © La famille du sergent Collis
Le sergent Collis, en uniforme de combat, alors qu’il était membre de l’Irish Regiment of Canada. / © La famille du sergent Collis

Le ministère de la Défense nationale et les Forces armées canadiennes ont identifié les restes partiels du sergent John Albert Collis, soldat canadien de la Seconde Guerre mondiale, découverts près du village de Verrières, dans la commune de Saint-Martin-de-Fontenay, au Sud de Caen.
 

Par Aurélie Misery

  • Tombé au combat au Sud de Caen lors de l'opération Spring

Originaire de l'Ontario, le sergent Collis, membre du Royal Hamilton Light Infantry (force de service active du Canada), est décédé à l'âge de 28 ans le 25 juillet 1944 près du village de Verrières lors de l’opération Spring, contribution de l’Armée canadienne à une offensive majeure à l’est de Caen.
 
Des fantassins canadiens avancent à l’aube, au cours de l’opération SPRING, au sud de Vaucelles, en France, le 25 juillet 1944. / © Lieutenant Ken Bell / Canada. Min. de la Défense nationale / Bibliothèque et Archives Canada
Des fantassins canadiens avancent à l’aube, au cours de l’opération SPRING, au sud de Vaucelles, en France, le 25 juillet 1944. / © Lieutenant Ken Bell / Canada. Min. de la Défense nationale / Bibliothèque et Archives Canada

Le soldat canadien a d’abord été inhumé dans une tombe provisoire le 26 juillet 1944. Par la suite, ses restes ont été transférés au cimetière de guerre canadien de Bretteville-sur-Laize.
 
Sergent Collis / © La famille du sergent Collis
Sergent Collis / © La famille du sergent Collis
 
  • Cérémonie le 7 juin au cimetière canadien de Bretteville-sur-Laize 

Les restes découverts, et formellement identifiés en mars dernier comme étant ceux du Sergent Collis, seront placés avec sa tombe par son régiment, en présence de représentants de la famille et du gouvernement du Canada, au cimetière de guerre canadien de Bretteville-sur-Laize (Calvados), le 7 juin à 10 h.

« Nous nous devons de fournir une inhumation digne et respectueuse aux militaires tombés au combat qui sont retrouvés et identifiés. Le prix de la réussite des troupes canadiennes sur les champs de bataille s’est avéré élevé durant la Seconde Guerre mondiale. L’inhumation du sergent Collis est une occasion pour tous les Canadiens de penser à ceux qui ont servi pendant la guerre, et de ne jamais oublier leur courage. Nous nous souvenons d’eux. », a déclaré le ministre canadien de la Défense nationale. 
 
Plus d’un million de Canadiens et de Terre-Neuviens ont servi pendant la Seconde Guerre mondiale; 45 000 y ont perdu la vie, et de nombreux autres ont été blessés. 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

La Normandie présente en force au salon du Bourget 2019

Les + Lus