• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Trop d’incidents dans le Calvados depuis l'ouverture de la chasse

© PHOTOPQR/PRESSE OCEAN/MAXPPP
© PHOTOPQR/PRESSE OCEAN/MAXPPP

Moins de deux semaines après l'ouverture de la chasse, le préfet du Calvados rappelle l’importance des règles de sécurité dans la préparation et l’organisation des battues, tant pour les chasseurs concernés que pour les riverains et autres usagers de la nature. 

Par David Frotté

L’ouverture générale de la Chasse a eu lieu le 15 septembre 2019 dans le Calvados, et se terminera le 29 février 2020.

Plusieurs incidents ont été signalés, qui ont conduit la gendarmerie à intervenir à 8 reprises. Deux cas particulièrement graves ont été relevés : la blessure, par balle, d’un rabatteur dans le cadre d’une battue au chevreuil ; un impact de balle sur un véhicule circulant sur la voie publique dans le cadre d’une chasse au sanglier.
Le préfet, en accord avec la fédération départementale de la chasse du Calvados, rappelle l’importance des règles de sécurité dans la préparation et l’organisation des battues, tant pour les chasseurs concernés que pour les riverains et autres usagers de la nature.
 

Le département compte environ 16 000 chasseurs.

Pour mémoire, lors de la dernière saison (2018-2019) de chasse, 2 accidents (1 grave et 1 léger) et 8 incidents (4 habitations, 2 voitures, 2 animaux domestiques) avaient été recensés dans le département par l’ONCFS (Office national de la chasse et de la faune sauvage).
 


Niveaux records de sangliers



Les prélèvements de sangliers par la chasse ont atteint un niveau record au cours de la saison de chasse 2018-2019 : 5 250 sangliers (+8,3 %/saison 2017-2018 et +120 %/saison 2013-2014) :

Cette augmentation importante des prélèvements depuis la saison 2013-2014 n’a pas été suffisante pour diminuer les dégâts occasionnés par cette espèce dans les exploitations agricoles.

La fédération de Chasse du Calvados, qui assume financièrement le versement des indemnités aux agriculteurs concernés, constate en conséquence des montants en augmentation constante depuis 2014 pour atteindre un record de 588 050 euros en 2018 (+ 291 000 euros/2014).
 

... et des accidents 


L’augmentation importante de la population de sangliers a également pour conséquence un risque accru de collisions ferroviaires et routières. 13 accidents corporels ayant pour origine un animal sauvage, dont 4 mortels, ont été enregistrés dans le Calvados de 2014 à 2018.

Une enquête effectuée par la FDC 14 en 2018 rapporte que 163 collisions sont le résultat d’une "rencontre" avec un sanglier.

L’État est par ailleurs mobilisé avec tous ses partenaires sur le sujet de la gestion adaptative des espèces et la chasse dans le Calvados, en cohérence avec la décision nationale d’abaisser à 200 euros le coût du permis de chasse annuel.


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Le Centre Sportif de Normandie - Vachement normand ! septembre 2019

Les + Lus