• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Les cerfs réfugiés chez Luc Besson continuent d'attirer les foudres : les agriculteurs demandent une campagne d'abattage

photo d'illustration- / © Sylvestre/MAXPPP
photo d'illustration- / © Sylvestre/MAXPPP

La fédération des Chasseurs de l'Orne se range du côté des agriculteurs et assigne Luc Besson devant le tribunal d'Argentan. Ils demandent au père de "Nikita" de baguer ses cervidés. Sur plus de 140 hectares, cerfs et biches vivent en liberté chez lui et font des dégâts dans les cultures.

Par Alexandra Huctin

C'est un sujet qui alimente la polémique dans les campagnes de l'Orne et surtout dans la région de Gacé (61) depuis de longues années. En 2017, la préfète déjà modifiait les dates d'ouverture de la chasse pour répondre aux demandes la fédération des Chasseurs de l'Orne, eux-même sous la pression des agriculteurs excédés. 

Cette fois, Luc Besson  se retrouve personnellement dans le viseur des chasseurs de l'Orne : la federation ornaise a assigné le realisateur en justice pour ne pas avoir appliqué le plan de chasse sur sa propriété de la trinité-des-Laitiers (61), près de Gacé.
Les cervidés aujourd hui en grand nombre chez lui, qui ont largement franchi le périmètre de la propriété causant de gros degâts sur les cultures aux alentours.

Les agriculteurs réclament  à la Federation des Chasseurs des mesures radicales. L'an dernier celle-ci a déjà payé plus dizaines de milliers d'euros. Aujourd'hui, elle demande à la justice d'agir.


Vidéo-France 3 Normandie : les agriculteurs désabusés :

" Cette année on a battu tous les records. Avant c'était un ou deux hectares par-ci ou par-là mais là on subit trop. Il faut arrêter. On tolère les animaux, on a l'habitude ! mais là, c'est vraiment plus possible", explique Stéphane Lecaché, agriculteur. 
 
Témoignage d'agriculteur


En 2016, et c'est toujours le cas aujourd'hui, des riverains nous rappelaient que tous les voisins du célèbre réalisateur ne sont pas du côté des agriculteurs en colère. Et beaucoup applaudissent les décisions de Luc Besson et la protection du cervidé.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu cinéma

Le Centre Sportif de Normandie - Vachement normand ! septembre 2019

Les + Lus