Un nouveau parc d'aventure en Normandie, pour les chiens...

La promenade quotidienne pour les besoins naturels peut avoir quelque chose de monotone. Dans le Calvados, le Will to go Park a conçu un parcours d'obstacles pour casser la routine. Le chien et son maître transpirent ensemble. C'est garanti, le couple en sort grandi.

C'est le drame de l'époque. La vie du chien est réglée, cadencée, calée sur celle de son propriétaire. Toujours le même parc, le même bout de trottoir pour le toutou de la ville. Parfois, le maître ou la maîtresse se pique d'aller courir le week-end. Va pour un jogging... Le roquet de la cité pavillonnaire ou le cerbère de la ferme trouvent-ils plus d'évasion sur leur carré de pelouse, dans leur cour ? Pas sûr...

Près de Condé-sur-Noireau, le Will to go Park s'y connaît en canidé. L'endroit proposait déjà des séances d'éducation canine, du toilettage, de la médiation animale. La patron a probablement senti ce besoin d'évasion. "Le parcours aventure me tenait à coeur, explique Flavien Delêtre.  On partage vraiment quelque chose de vivant et d'important avec son chien".

Entre l'accrocbranche et le parcours du combattant 

Pour vivre l'aventure à deux, il faut s'enfoncer dans un immense parc verdoyant, comme seule la Normandie sait en offrir. "Le circuit comprend 27 agrès, explique Flavien Delêtre. Le bois a été aménagé avec des obstacles de type accrobranche ou parcours du combattant. C'est un mélange de tout ça, revisité pour le chien".

Le circuit est fléché. Le chien et son maître doivent grimper, sauter, glisser, se repérer. "C'est bien mon gamin !" Le husky dans les bras de son maître n'a pas bougé sur le toboggan. Bien sûr, l'animal peine parfois à comprendre qu'il faille marcher sur une passerelle quand il suffirait de dévaler la pente dans le sous-bois. "Mais c'est chouette, ça permet une réelle complicité", dit Anne-Laure qui est venue avec sa chienne Djéouelle. "C'est un effort commun. C'est bien d'avoir un lien comme ça".

Moira est une touriste belge. "Je suis partie en vacance une semaine toute seule. Là je suis avec lui. Ce sont ses vacances". Le chien tire la langue, rassasié de grand air, repu des bonnes odeurs de la forêt. "De nos jours, c'est rare les endroits où on peut aller avec le chien". Beaucoup de plages et d'espaces naturels imposent la laisse, quand ils ne sont pas tout simplement interdits. Drôle d'époque.

"De nos jours, c'est rare les endroits où on peut aller avec le chien"

"C'est un super moment", s'enthousiasme Pauline. Lou a 3 ans. "Je l'ai adoptée à la SPA. Ce parcours est assez sportif. C'est difficile. Je lui apprend à se focaliser sur un exercice. Et cela me permet de voir ce qu'elle a envie de faire". Lou "s'éclate". "Moi j'ai fait deux heures et demi de route pour venir", explique Margaux, qui voulait offrir cet instant d'évasion à Dinky.

Le chien se prête au jeu. L'animal est assez dévoué pour ne pas décevoir son maître dans ce labyrinthe. Au passage, il renifle les congénères qui ont laissé leur trace avant lui. Intéressant. Il saute, il court, assez cabot pour ne pas refuser l'obstacle. Quant à nous dire ce qu'il pense vraiment de tout cela... C'est bien connu, il ne lui manque que la parole.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
animaux nature loisirs sorties et loisirs tourisme économie aventure parcs d'attraction