Le département du Calvados placé en alerte sécheresse

© PHOTOPQR/L'EST REPUBLICAIN/MAXPPP
© PHOTOPQR/L'EST REPUBLICAIN/MAXPPP

Après l'Orne au début de l'étét, c'est désormais le département du Calvados qui se voit imposer des mesures de restrictions d'eau. La situation est particulièrement critique sur le bassin versant de la Vire.

Par CM

C'est paradoxalement alors que l'automne pointe le bout de son nez et que l'été vit ses dernières heures que des mesures de restriction de l'usage de l'eau sont entrées en vigueur ce vendredi 20 septembre dans l'ensemble du département du Calvados. Dans l'Orne, le représentant de l'Etat a pris ce type de mesures dès la première partie du mois de juillet. Avant d'être suivi par son homologue de l'Eure, puis, récemment, de la Manche.
 
Malgré un regain d'humidité entre le 10 et 20 août, le mois d'août 2019 a été marqué par un déficit pluviométrique, tout comme ses prédécesseurs et conclue une année hydrologique 2018-2019 déficitaire. Les effets de la canicule du mois de juillet sont visibles sur de nombreux cours d'eau, dont les faibles débits menacent les milieux aquatiques. "La situation hydrologique régionale reste majoritairement sèche (...) elle s'aggrave légèrement depuis le début du mois de septembre", indique la préfecture du Calvados.
 
© Préfecture du Calvados
© Préfecture du Calvados

Des mesures de restriction d'eau courantes ont donc été mises en place comme l'interdiction d'arroser espaces verts publics et privés entre 9 heures et 19 heures, l'interdiction de laver les voitures particulières, de nettoyer des bâtiments ou de remplir des piscines privées. Ces mesures sont encore plus draconiennes sur le secteur du bassin versant de la Vire, un secteur placé en alerte sécheresse renforcée. "Les barrages du Gast et la Dathée nécessitent des mesures particulières pour protéger la ressource en eau potable", justifie le réprésentant de l'Etat.
 

Sur le même sujet

Festival Ouest Park au Havre

Les + Lus