VIDÉO Législatives 2024. Ce qu'il faut retenir du débat entre les candidats de la circonscription Vire - Évrecy

durée de la vidéo : 00h31mn41s
Retrouvez le face-à-face entre les principaux candidats dans la 6ᵉ circonscription du Calvados : Elisabeth Borne (Ensemble-Renaissance), Noé Gauchard (Nouveau Front Populaire- LFI) Nicolas Calbrix (RN) et Lynda Lahalle (Divers droite) ©France Télévisions

France 3 Normandie et France Bleu Normandie organisent une série de débats dans le cadre des élections législatives du 30 juin et 7 juillet. Dans la 6ème circonscription du Calavdos, l'ancienne Première ministre Elisabeth Borne repart en campagne. Elle y affronte de nouveau Noé Gauchard (LFI), représentant du Nouveau Front Populaire. Nicolas Calbrix (RN) y voit une élection purement nationale. Entre les trois, la centriste Lynda Lahalle veut incarner "une autre voie"

La sixième circonscription du Calvados est le fruit d’un étrange découpage. C'est un territoire étiré, pour ne pas dire hétérogène. Au sud, toute la campagne est classée en zone de revitalisation rurale. La circonscription englobe le bocage virois et sa capitale, la sous-préfecture Vire Normandie. Elle comprend aussi une partie de la Suisse normande et la ville de Condé sur Noireau, une place forte de l'industrie. 

Au nord, la circonscription court jusqu'aux portes de Caen. Elle prend un tout autre visage avec ses villes périurbaines, ces cités pavillonnaires. 

C'est dans cette circonscription de la classe moyenne qu'Elizabeth Borne est venue chercher la légitimité du suffrage universel en 2022, alors qu'elle venait d'être nommée à Matignon. Au premier tour, la Première ministre d'alors était arrivée nettement en tête, mais l'insoumis Noé Gauchard lui a ensuite mené la vie dure au second tour.

Cette élection anticipée a donc des airs de revanche. Mais le Rassemblement national compte bien cette fois bouleverser l'ordre établi. Le parti de Marine Le Pen et Jordan Bardella a recueilli 34% des suffrages aux élections européennes. L’ancienne locataire de Matignon, redevenue députée le 9 février, aura également fort à faire pour convaincre des électeurs qui ont voté à près de 20% pour la gauche sur ce même scrutin (contre 17% pour Valérie Hayer, la candidate de la majorité présidentielle).

Election locale ou nationale ?

Pour Noé Gauchard (LFI), candidat du Nouveau Front Populaire, qui avait déjà affronté Elisabeth Borne deux ans plus tôt, "évidemment qu’on a une chance parce qu’on est dans une crise sociale importante et notre programme est le seul à y répondre face à un candidat du RN qui vient faire du tourisme électoral dans la circonscription". Le candidat du parti de Marine Le Pen et Jordan Bardella, Nicolas Calbrix, investi récemment à la place de Jean-Philippe Roy (qui s'était présenté à plusieurs reprises sur le territoire), est également moqué par l'ancienne Première ministre pour son faible ancrage local. “Mme Borne veut défendre un programme local. Faut pas se tromper d’élection. C’est une élection législative pour choisir le prochain gouvernement de la France", se défend l'intéressé.  

Elisabeth Borne, candidate de la majorité présidentielle, doit à la fois défendre son bilan local et ses années passées à Matignon. "En tant que première ministre, j’ai toujours été attentive à tous les sujets de la circonscription. Avec mon suppléant Freddy Sertin, on a mené des actions très concrètes. Et en deux ans, on a d’ores et déjà des résultats avec une école de production, une brigade de gendarmerie mobile. Lynda Lahalle, candidate Les Centristes (soutenue par Hervé Morin), entend, elle, incarner "une autre voie, une autre alternative que le parti présidentiel et les extrêmes".

Pouvoir d'achat et accès aux soins

Parmi les sujets abordés lors de ce débat, les questions du pouvoir d'achat et de l'accès aux soins ont eu la part belle. Noé Gauchard vante "le programme d'urgence sociale" du Nouveau Front Populaire "avec notamment le salaire minimum relevé à 1600 euros net par mois et le relèvement des pensions de retraite". Pour le candidat du RN, Nicolas Calbrix "nous proposons dès l’été une baisse de la TVA sur les produits énergétiques. C’est ça l’urgence pour les Français : se chauffer, conduire, l'électricité.

La candidate centriste Lynda Lahalle estime qu'il "faut d'abord revaloriser le travail, faire en sorte que les gens soient correctement rémunérés." La conseillère régionale déplore également qu' avec "la suppression du cumul des mandats, on a des députés hors sol qui ne prennent pas conscience des problèmes des habitants." Elisabeth Borne dit entendre "l'impatience de nos concitoyens", rappelle que "le premier texte de loi présenté par mon gouvernement c’était un texte d’urgence pour le pouvoir d’achat" et accuse le RN et le Nouveau Front Populaire de mentir aux Français.

Si tous font le constat d'un difficile accès aux soins dans cette 6ème circonscription du Calvados (10 000 patients n'ont pas de médecin traitant dont 5000 pour la seule ville de Vire Normandie), à droite on préfère l'incitation à l'obligation. "Il y avait un amendement pour réguler l’installation de médecins en zone rurale et ni le RN ni la majorité n’ont voté cet amendement-là", déplore Noé Gauchard, "Et qui prend en charge les patients sans médecin ? C’est l'hôpital public, comme à Vire. Donc il faut renforcer les moyens de l’hôpital public.” Et l'ancienne Première ministre de rappeler "les 4 millions d'euros qui vont permettre de moderniser les urgences de l'hôpital de Vire".

Ils sont également candidats dans la 6ème circonscription du Calvados

Huit candidats s'affrontent au premier tour des élections législatives le 30 juin prochain dans la sixième circonscription du Calavdos.

Outre Elisabeth Borne, Noé Gauchard, Nicolas Calbrix et Lynda Lahalle, sont également candidats :

  • Philippe AMBOURG - Debout la France
  • Esteline CAILLEMER - Reconquête !
  • Pascale GEORGET - Lutte ouvrière
  • Bérengère LAREYNIE - Divers gauche

L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Normandie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité