Cambriolages de commerces et attaques de DAB dans Eure et la Seine-Martime: 9 interpellations

Le 06 mars 2018, 9 personnes soupçonnées d'avoir participé à des attaques de commerces et de distributeurs automatiques de billets ont été interpellés dans les départements des Yvelines, la Sarthe, l’Eure et la Seine-Maritime par les gendarmes

Dans un communiqué adressé par la Gendarmerie Nationale, on apprend que ces individus sont susceptibles d’avoir commis des cambriolages principalement dans des commerces de tabac ainsi que 3 attaques de caisses sécurisées dans les agences postales à l’aide d’un mélange gazeux.
Les faits se seraient déroulés dans les Yvelines, la Sarthe, l’Eure et la Seine-Maritime. Le préjudice global est estimé à 400 000 d'euros pour l’ensemble des 10 faits.
Pour commettre leurs méfaits nocturnes, les auteurs présumés ont dérobé un véhicule, nous précise là encore les gendarmes.  

 

A compter de décembre 2017, une enquête préliminaire visant cette équipe de malfaiteurs avait été diligentée par les gendarmes de la section de recherche de Versailles aboutissant à la création d’une cellule nationale d’enquête, en février 2018, dirigée par l'office central de lutte contre la délinquance itinérante (OCLDI).

Les investigations, conduites sous l'autorité du parquet de Versailles, ont rapidement démontré le caractère organisé et un phénomène inter-régional.
Cette enquête qui a nécessité de nombreuses surveillance ainsi que la mise en place de géolocalisation et sonorisation a abouti à l'identification des membres de l’équipe qui appartiennent à une même famille et leur mode opératoire. Une dizaine de faits sont ainsi rapprochés. 



Lors de l'opération, conduite le 06 mars 2018, près de 150 gendarmes appuyés par le GIGN, le PSPG de Penly, l'institut de recherches criminelles de la gendarmerie (IRCGN) et plusieurs PSIG des Yvelines et de l’Eure, 10 auteurs présumés étaient interpellés dans les départements sus-visés.

A l'issue de leur garde à vue, 6 personnes ont été mises en examen des chefs de vols en bande organisée et association de malfaiteurs dans le cadre d’une information judiciaire du TGI de Versailles. 
Elles ont été placées en détention provisoire. 

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Normandie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité