Centres-villes dynamiques: la Normandie tire son épingle du jeu

Saint-Lô est l'une des villes distinguées par la fédération du commerce spécialisé dans son palmarès des centres-villes dynamiques
Saint-Lô est l'une des villes distinguées par la fédération du commerce spécialisé dans son palmarès des centres-villes dynamiques

Alors que les centres commerciaux se développeent en périphérie, la fédération du commerce spécialisé Procos a publié son premier palmarès des centres-villes dynamiques (hors région parisienne). Plusieurs villes normandes apparaissent dans le Top 5 selon les catégories.

Par CM

C'est en quelque sorte un message d'espoir (tout du moins une image positive du commerce de centre-ville) que veut donner la fédération du commerce spécialisé Procos en publiant son premier palmarès des centres-villes commerçants. L'objectif: montrer que la désertification commerciale des coeur de ville n'est pas une fatalité.

Car les chiffres témoignent bel et bien d'un recul des surfaces commerçantes dans ces zones urbaines. Le taux moyen de vacance des locaux commerciaux en centre-ville est passé de 7,2 % en 2012 à 9,5 % en 2015. "Près de la moitié des centres-villes observés ont un taux de vacance supérieur à 10 %, limite symbolique considérée comme critique. On en comptait seulement 1 sur 10 en 2001", indique Procos. "Ce phénomène touche davantage les petites villes moyennes 50 % de ces villes moyennes connaissent un taux de vacance inquiétant à plus de 10 %. Ce taux dépasse même 15 % pour 20 % de ces centres-villes."

Ces petites villes moyennes, on en trouve un certain nombre dans notre région, la Normandie. Et c'est l'une d'entre elle qui tire son épingle du jeu dans le palmarès établi par la fédération du commerce spécialisé. Saint-Lô arrive en première position dans cette catégorie.  

La "préfecture" de la Manche compte plus de 200 magasins dans son centre-ville, avec un mélange de franchisés et d'indépendants. Droit de bail et loyers modérés contribuent à cette bonne santé commerciale. La municipalité donne également un coup de pouce à l'activité au travers de sa politique de stationnement. Preuve, selon Procos, que "la réussite demeure conditionnée à la mise en place d’une politique volontariste et globale de la part de la collectivité". A noter que Bayeux point dans cette catégorie à la cinquième position.

Reportage de Garo Kevorkian et Guillaume Le Gouic

Centre-ville dynamique Saint-Lô

Mais Saint-Lô et Bayeux ne sont pas les seules à s'illustrer dans le classement établi par la fédération du commerce spécialisé. Si le développement de gros centres commerciaux en périphérie est cité comme un des facteurs contribuant à la désaffection des coeurs de ville, Caen, pourtant régulièrement présentée comme au bord de la saturation commerciale, pointe à la cinquième position dans la catégorie des grandes villes moyennes (54 villes recensées dans ce classement). Enfin, Deauville monte sur la troisième marche du podium dans la catégorie des villes touristiques.


A lire aussi

Sur le même sujet

Des haies utiles à la faune et aux chasseurs

Près de chez vous

Les + Lus