Circulation des trains en Normandie : la SNCF maintient son confinement jusqu'au 16 mai

Depuis le 12 avril dernier, un plan de transport réduit a été mis en place par la SNCF et la Région Normandie compte tenu des restrictions sanitaires. Ce plan, lié au confinement, est prolongé jusqu'à la mi-mai.

Le plan de transport réduit correspond à 80% du service normal.
Le plan de transport réduit correspond à 80% du service normal. © David Frotte

Alors que le président de la République doit dévoiler plus en détails ce vendredi matin dans la presse quotidienne régionale les modalités d'un déconfinement du pays, la SNCF et la Région Normandie ont annoncé ce mercredi sans attendre sur les réseaux sociaux qu'elles maintenaient les restrictions de circulation des trains mises en place le 12 avril dernier. Compte tenu du confinement et des conséquences attendues (moins de déplacements, plus de télétravail donc moins de voyageurs), la compagnie ferroviaire avait réduit son offre. 

Si la situation sanitaire s'améliore très légèrement dans la région, les chiffres demeurent très mauvais et les informations distillées ces derniers jours évoquent un déconfinement "très progressif". Des éléments sur lesquels semblent s'appuyer aujourd'hui la SNCF et la Région Normandie. "Compte tenu des restrictions sanitaires impactant la fréquentation des trains, la SNCF et la Région Normandie maintiennent le plan de transport actuel jusqu’au 16 mai", indique le tweet publié ce mercredi. Pas de retour à la normale donc avant le lundi 17 mai, après le week-end de l'Ascension. "Sous réserve de l’évolution des conditions sanitaires", tient à préciser la compagnie ferroviaire.

La SNCF rappelle que ce plan de transport réduit correspond "à 80% du service normal" et que les trains du matin et du soir, utilisés pour se rendre au travail, sont maintenus. A noter également que la circulation des trains sera également impactée durant les prochains week-ends en raison de travaux. Toutes les informations sont disponibles sur le site ter.sncf.com/normandie.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sncf économie transports trains régionaux