Les cloches normandes de Notre-Dame de Paris sauvées des flammes

Neuf des dix cloches de Notre-Dame de Paris ont été fondues en 2012 à Villedieu-les-Poêles dans la Manche. Situées dans les deux tours de la cathédrale, elles ont été sauvées des flammes. 

Les huit cloches de la tour nord et l'une des deux cloches de la tour sud de Notre-Dame de Paris ont été fondées en 2012 dans la fonderie Cornille-Havard à Villedieu-les-Poêles dans la Manche. Elles ont toutes été sauvées des flammes lors de l'incendie qui a ravagé la cathédrale lundi 15 avril en soirée. Les 400 pompiers mobilisés ont en effet réussi à protéger les deux grandioses tours de Notre-Dame du feu, qui a détruit une grande partie de la toiture de l'édifice.
 



À Villedieu-les-Pôeles, l'émotion était forcément grande au lendemain de ce tragique incendie. Paul Bergamo, le directeur de la fonderie Cornille-Havard, nous a confié sa tristesse : "En tant que citoyen, en tant que paroissien, on est déjà touché. Mais en plus l'histoire récente de la fonderie est intimement liée avec l'Histoire de Notre-Dame de Paris, puisqu'on a fait neuf nouvelles cloches en 2013 pour Notre-Dame. Tout ce qui se passe à Notre-Dame nous touche encore plus", dit-il.
 

Les cloches avaient été livrées en février 2013 à Notre-Dame de Paris. De l'argile, de la cire d'abeille, du crottin de cheval et du poil de chèvre avaient notamment été utilisés pour mouler les cloches. "On a travaillé beaucoup sur le matériau pour avoir un argile extrêmement compact, extrêmement résistant. On a aussi travaillé beaucoup sur la métallurgie pour avoir un bronze très dense", racontait le même Paul Bergamo en 2013 à France 3.
 

 

L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité