Des conditions météo "difficiles" : la préfecture maritime appelle de nouveau à la vigilance ce mardi

Des pointes à plus de 100 km/h ont été enregistrées dans la nuit de dimanche à lundi avec le passage de la tempête Atiyah dans la Manche. La vigilance jaune est maintenue dans ce département et en Seine-Maritime. La premar renouvelle son appel à la prudence ce mardi 10 décembre. 

photo d'illustration-
photo d'illustration- © Franck Dubray-Maxppp
Les prévisionnistes avaient annoncé une semaine agitée. Le ciel ne les a pas démentis. Dans la nuit de dimanche à lundi, on a ainsi rencensé dans la Manche des pointes à 134 km/h à Granville ou 126 km/h à Saint-Vaast-la-Hougue. Et l'accalmie ne semble pas être pour tout de suite, du moins sur le littoral. La vigilance jaune est ainsi maintenue jusqu'à mardi dans les départements de la Manche et de Seine-Mairitime. Dans un communiqué publié ce lundi, en milieu d'après-midi, la préfecture maritime Manche - mer du Nord évoque "un avis de grand frais et coup de vent" signalé sur l'ensemble de son secteur.
 
Le vent, de secteur sud-sud-ouest, devrait être encore vigoureux avec une force moyenne de 65 à 74 km/h et des rafales qui pourraient dépasser localement les 100 km/h. "La mer deviendra agitée près des côtes, et de forte à très forte au large pour l’ensemble de la façade Manche et mer du Nord", indique la préfecture maritime. Cette dernière appelle donc, une nouvelle fois, les usagers de la mer à la prudence, invitant notamment les plaisanciers à différer tout départ en mer. Elle invite également à composer le 196 par téléphone (ou canal 16 sur la VHF) pour alerter le CROSS en cas de problème en mer (vécu ou observé).
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
littoral aménagement du territoire environnement société intempéries météo