Conjoncture : le chômage au plus bas depuis 2009 en Normandie

© Bruno Levesque, Maxppp
© Bruno Levesque, Maxppp

Alors qu'au niveau international on parle de menace sur la zone euro liée au Brexit, les chiffres de l'année 2019 sont plutôt réconfortants en Normandie, comme ailleurs en France. Heureusement, le tourisme est là et il a été porté par un été exceptionnel. Le chômage est au plus bas depuis 2009.

Par Alexandra Huctin

En matière d'emploi, après de longues années avec un taux de chômage flirtant avec le 10 % , les chiffres de 2019 sont rassurants. 
Le taux de chômage normand qui est plus bas que la moyenne française, continue de reculer et atteint, comme en France, son plus bas niveau. Depuis le début de l'année 2009 : 8,3 % en Normandie contre 8,5 % pour la moyenne française hors Mayotte. Soit -O,2 point pour ce 2ème trimeste 2019 et -0,7 point sur un an. 

"Sur un an le chômage en Normandie diminue nettement dans tous les départements : de 0,5 point dans l’Orne à 0,8 point dans l’Eure", conclut l'INSEE dans sa note conjoncture. 


C'est le plus bas niveau depuis le premier trismestre 2019. Il diminue de 0,3 point dans le Calvados et de 0,2 point dans les autres départements normands (INSEE)

 

Des nuances selon les secteurs


"Au 2e trimestre 2019, la croissance de l’emploi salarié ralentit en Normandie (+ 0,1 %), comme au niveau national. Le nombre d’intérimaires diminue de 2,5 % et l’emploi salarié hors intérim perd en dynamisme dans tous les grands secteurs d’activité", explique Etienne Silvestre, de l'Insee.


Quelques chiffres à retenir : 
source INSEE, 2è trimestre 2019- L'été a été bon / © INSEE
source INSEE, 2è trimestre 2019- L'été a été bon / © INSEE

Il y a de l'embauche dans le secteur industriel en général, même si dans certains secteurs comme la fabrication d’équipements et de machines, les observateurs constatent un certain "repli". 

La Manche, département "dynamique", l'intérim en baisse


Alors que l'emploi salarié progresse de 0,5% dans la Manche, ce trimestre, il est quasiment stable dans tous les autres départements normands. Et la Manche est le seul département normand où l’industrie est en plein essor (+ 0,9 %).

L'intérim accuse, en revanche, une véritable baisse, particulièrement dans le Calvados (-3,3%) et en Seine-Maritime (-2,8%).


Le boom du secteur touristique : 75ème et Armada



On parle de boom car la hausse a été plus forte que sur le plan national. "Au 2e trimestre 2019, les nuitées progressent de 3,9 % en Normandie, comparativement au 2e trimestre 2018, soit davantage qu’en France (+ 2,3 %)", argumente l'Insee. 

La forte progression des nuitées au 2e trimestre 2019 en Normandie résulte entièrement de la nette hausse du mois de juin (+ 13,5 %), grâce aux grandes manifestations qui ont eu lieu dans la région : le 75e anniversaire du débarquement de Normandie, l’Armada à Rouen et la coupe du monde féminine de football au Havre. (Insee)
 

Une exception toutefois dans cette embellie toursitique, l'Orne où les nuitées baissent de 10 % ce 2ème trimestre. 

Sur le même sujet

lncendie Lubrizol : les syndicats de policiers reçus par le préfet de Normandie

Les + Lus