• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Coup de vent en Normandie : le point sur les dégâts

Les vagues masquent presque la jetée de Dieppe (Seine-Maritime). / © France 3 Normandie
Les vagues masquent presque la jetée de Dieppe (Seine-Maritime). / © France 3 Normandie

Jusqu'à 15000 foyers privés d'électricité, un toit d'école arraché, quatre blessés et des restrictions de circulation sur les ponts de Normandie et Tancarville. La journée du dimanche 10 mars a été agitée dans l'Eure et la Seine-Maritime. 

Par Marc Moiroud-Musillo

Dans l’Eure, les pompiers sont intervenus une centaine de fois dans le département, surtout dans la partie nord. Ils n’ont pas relevé de dégâts notables. Dimanche 10 mars en fin d’après-midi, 1300 personnes étaient toujours privées d’électricité selon Enedis. La situation devrait être totalement rétablie dans la soirée. Le secteur des Andelys est plus particulièrement concerné.
 

La Seine-Maritime plus impactée

En Seine-Maritime, le CODIS (Centre opérationnel départemental d’incendie et de secours) recensait plus de 200 interventions en fin d’après-midi.

Dimanche matin, un enfant de quatre ans a été légèrement blessé par la chute d’un arbre sur sa maison à Ermenouville, près de Dieppe.

Vers 15 heures, l’effondrement  d’un bâtiment agricole à Riville a fait trois blessés légers, dont un enfant. Six personnes avaient trouvé refuge sous le hangar. L’un des blessés a été pris en charge à l’hôpital de Fécamp. Les deux autres ont été transportés par l’hélicoptère Dragon 76 de la sécurité civile au groupe hospitalier Jacques Monod du Havre.

Dans l’après-midi, les rafales ont endommagé le toit de l’école élémentaire Léon Blum de Déville-lès-Rouen. Un périmètre de sécurité a été dressé autour de l’établissement. Lundi 11 mars, les cours sont assurés, ainsi que la garderie périscolaire et le service de cantine. Mais les élèves sont tous regroupés dans une autre aile de l’école. La mairie propose toutefois aux parents le souhaitant de garder leur enfant à la maison pour la journée. D'après le maire de la commune, Dominique Gambier, un retour à la normale est prévu pour la fin de la semaine, si les conditions météo permettent une réparation complète.  

 
Le toit de l'école s'envole à Déville-les-Rouen


3000 abonnés étaient toujours privés de courant en fin de journée. Enedis tablait sur un rétablissement de la totalité des clients dans la soirée de dimanche.

Les restrictions de circulation maintenues sur les ponts de Normandie et de Tancarville


La Préfecture de Seine-Maritime a prolongé jusqu'au lundi 11 mars au matin, l’interdiction de circuler sur les ponts de Normandie, de Tancarville et le Viaduc du Grand canal et le pont de Normandie pour les usagers suivants :
  • piétons
  • deux-roues immatriculés ou non
  • camping-cars et caravanes
  • poids lourds à vide


La beauté des éléments en furie 


Comme à chaque tempête, les curieux étaient nombreux à profiter du spectacle sur le littoral. La plage de Dieppe était très fréquentée ce dimanche.

Ce sont nos falaises, avec toutes ces vagues, c’est sublime ! Ceci c’est un petit coefficient de marée aujourd’hui. Vous imaginez ce que ça pourrait donner avec un plus gros coefficient ? » déclarent deux promeneurs.

Dieppe : la tempête promet de jolies photos
Notre équipe est allée à la rencontre des curieux et des photographes venus admirer la mer déchaînée par le coup de vent du dimanche 10 mars 2019.  - France 3 Normandie - M. Nicolin / B. Belamri

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Basket : la belle soirée de Rouen Métropole

Les + Lus