Covid-19 : les 4 points essentiels sur la vaccination

C’est l’enjeu des prochains mois : alors que la vaccination doit débuter à la fin de l’année en France, la stratégie vaccinale se dévoile pour 2021.
 
Vaccin
Vaccin © Pixabay

Quelle stratégie de vaccination pour la France ?


Première chose, le vaccin contre la Covid-19 ne sera pas obligatoire, c’est le chef de l’Etat lui-même qui a fourni cette indication lors de son allocution du 24 novembre.

Afin de donner la priorité aux personnes les plus fragiles, un plan de vaccination a été mis en place. Il se compose de plusieurs phases :
Les défis de la vaccination en France ©France 2
 

Quels effets secondaires pour le vaccin ?

C’est une question que beaucoup de citoyens se posent. Il y a les effets secondaires possibles qui sont courants après une vaccination : la fièvre, la fatigue, des douleurs musculaires ou articulaires, ou encore des frissons. Certains Français craignent des effets secondaires sur le long terme, les médecins tentent de rassurer, la quasi-totalité des effets secondaires surviennent majoritairement dans les 40 jours après l’injection.

Le gouvernement a voulu rassurer dans sa conférence de presse du 3 décembre en évoquant la pharmacovigilance. Ce système de pharmacovigilance "implique les professionnels de santé, les 31 centres régionaux de pharmacovigilance (CRPV) implantés dans les CHU, les entreprises ou organismes exploitants les médicaments ainsi que les patients et associations agréées de patients. Il est coordonné par l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM)" explique le site Vaccination Info Service.
 


Le vaccin contre la Covid sera-t-il obligatoire ?

Le vaccin contre la Covid ne sera pas obligatoire, c’est le chef de l’Etat lui-même qui a fourni cette indication lors de son allocution du 24 novembre. Pour rappel les vaccins obligatoire sont :
Avant 2018 : la diphtérie, le tétanos la poliomyélite
Depuis 2018 : l’haemophilius influenzae B, la coqueluche, l’hépatite B, la rougeole, les oreillons, la rubéole, le méningocoque C, le pneumocoque
Ils font tous l’objet d’un bilan annuel des obligations vaccinales du Ministère de la Santé, afin d’adapter les couvertures vaccinales.
 

Se faire vacciner c’est se protéger (…), mais c’est aussi pour protéger les autres, c’est un acte altruiste

Jean Castex, Premier ministre, 3.12.2020

 

Le vaccin mettra-t-il fin à l’épidémie de Coronavirus ?

C’est Tedros Adhanom Ghebreyesus, le directeur général de l’OMS qui a fourni un premier élément de réponse « Le vaccin seul ne mettra pas fin à la pandémie. » Il faudra garder la stratégie du "tester, tracer, isoler". Prenons un exemple : le vaccin de Pfizer protège l'individu vacciné, mais on ignore encore sa capacité à empêcher la transmission du virus. De plus les températures très basses de conservation peuvent empêcher une vaccination de masse (surtout dans les pays les moins développés).
 

Posez vos questions sur le vaccin Covid-19

Pour aller plus loin « Ensemble c’est mieux », l’émission matinale de France 3 Normandie, présentée par Patrice Gascoin, fait le point, en direct le 7 décembre à 10h45.
N’hésitez pas dès à présent à nous poser vos questions dans ce formulaire, nos spécialistes seront en plateau pour répondre à vos questions
  

Un rappel sur la vaccination en 4'00

Pour élargir un peu notre sujet, voici en 4 minutes, un petit rappel sur l'histoire de la vaccination, qui n'est pas un un long fleuve tranquille.
Une chronique de Jean Lebrun diffusée sur France Inter le 16 novembre dernier :
C'est toujours l'heure d'apprendre quelque chose ;)  Bonne écoute !
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société coronavirus/covid-19