COVID-19 en Normandie : le virus de plus en plus présent dans la région, selon l'ARS

En Normandie, l'ARS confirme "une forte accélération de la circulation du virus" en quelques jours. Le taux d’incidence, c’est-à-dire le nombre de tests positifs pour 100 000 habitants, dépasse le seuil de vigilance pour atteindre désormais 26,28 contre 17,19 , trois jours plus tôt. 

La semaine de la rentrée tombe à un moment où le virus se met à circuler activement en Normandie, particulièrement en Seine-Maritime
La semaine de la rentrée tombe à un moment où le virus se met à circuler activement en Normandie, particulièrement en Seine-Maritime © Romain Boulanger/Maxppp
Les indicateurs n'ont cessé de grimper tout au long du mois d'août, de manière lente certes mais de façon certaine. Ce 1er septembre 2020, l'ARS met l'accent sur une réalité : "En Normandie, la forte accélération de la circulation du virus se confirme. Aujourd’hui, le taux d’incidence, c’est-à-dire le nombre de tests positifs pour 100 000 habitants, dépasse le seuil de vigilance pour atteindre désormais 26,28 (le 28/08, il était de 17,19)".

 

Depuis plusieurs jours, cette évolution de l’incidence en Normandie est plus rapide que la moyenne nationale - même si la région reste encore dans l’absolu à un niveau de circulation plus faible. Ceci est le résultat d’un R0 en forte hausse à 1,64, qui correspond au nombre de personnes qu’un cas positif va contaminer (le 28/08 il était de 1,51). Il dépasse le seuil d’alerte fixé à 1,5. Le taux de positivité des tests effectués est également en hausse constante, signe que le virus circule.

Agence Régionale de Santé, le 1er septembre 2020

Les zones urbaines sont particulièrement touchées . Les clusters familiaux ( plus de 3 cas) se développent. "Ce constat nous confirme que le virus est de plus en plus présent dans la région", conclut l'ARS. 
 

Sur 7 jours glissants du 23 au 29/08/2020 :
Calvados : 8415 patients testés dont 116 positifs
Eure : 3773 patients testés dont 130 positifs
Manche : 3384 patients testés dont 61 positifs
Orne : 2336 patients testés dont 30 positifs
Seine-Maritime : 11446 patients testés dont 531 positifs


15 clusters en Normandie dont 11 en Seine-Maritime


Aujourd’hui, 15 clusters sont non-clôturés en Normandie :
12 en cours d’investigation : 11 en Seine-Maritime, 1 dans le Calvados et 3 maitrisés : 1 dans la Manche, 1 dans l’Eure, 1 en Seine-Maritime.
 

Regarder l'évolution des indicateurs et chiffres-clés de près : 
  
Au 1er septembre 2020
Au 1er septembre 2020 © ARS normandie

Au 1er septembre, 65 personnes étaient hospitalisées en Normandie (- 3 % par rapport au 28 août), dont 2 personnes en réanimation.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société déconfinement