• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Crise des réfugiés : la Normandie se mobilise

© MaxPPP
© MaxPPP

Les régions Basse et Haute-Normandie ont voté des crédits d'aide en faveurs des migrants fuyant les combats en Syrie et au Moyen-Orient, tout comme la mairie de Rouen. Les associations régionales ne sont pas en reste. 

Par Marc Moiroud-Musillo

La vague d'émotion qui envahit le monde depuis la publication de la photo du petit Aylan touche également la Haute-Normandie. Les deux présidents de ce qui sera bientôt la grande Normandie, Nicolas Mayer-Rossignol et Laurent Beauvais, ont annoncé que 

Devant l’urgence, nous déclarons Haute et Basse-Normandie Régions solidaires. Dans les plus brefs délais nous proposerons à nos assemblées régionales la mise en place exceptionnelle d’un fonds d’aide de 50 000€"


Les fonds sont destinés à des associations oeuvrant pour l’accueil des réfugiés, Les présidents ont également précisé travailler avec les bailleurs sociaux sur les moyens, en liaison étroite avec les collectivités locales volontaires, de faciliter l'accueil et l'hébergement des populations en détresse.

A Rouen, le maire Yvon Robert associe la commune au « réseau de villes solidaires » qui se constitue. Il souligne que de très nombreux Rouennais ont d’ores et déjà manifesté "qu’ils étaient scandalisés par la détresse des réfugiés et prêts à s’investir dans l'accueil de familles de réfugiés dans la capitale normande."

De nombreuses associations régionales se mobilisent en faveur des migrants. Ainsi, un collectif rouennais appelle à un rassemblement dimanche 6 septembre devant l'Hôtel de Ville de Rouen, à partir de 14 heures. Sur sa page facebook, il invite le public à "laisser parler [son] humanité". Par ce rassemblement, l'association espère

contraindre les autorités à prendre le problèmes à bras le corps et mettre en place un plan d'urgence pour accueillir ces hommes, femmes et enfants dans la dignité."


Sur le même sujet

Eté 2019 dangereux à Acquigny (Eure)

Les + Lus