• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

D-Day : Mélenchon regrette que l'armée soviétique soit oubliée de l'hommage des députés aux forces alliées

Jean-Luc Mélenchon l'Assemblée nationale. / © Thomas Padilla/MAXPPP
Jean-Luc Mélenchon l'Assemblée nationale. / © Thomas Padilla/MAXPPP

Vendredi 7 juin, les députés ont voté à l'unanimité une résolution exprimant la "gratitude" et la "reconnaissance" de l'Assemblée nationale aux "membres des forces alliées, notamment américaines, qui ont participé aux opération du Débarquement".

Par CB avec AFP

Il y a depuis toujours différentes manières de raconter l'Histoire. Au parlement vendredi 7 juin, les députés ont voté une résolution pour exprimer la "gratitude" et la "reconnaissance" de la représentation nationale aux "membres des forces alliées, notamment américaines, qui ont participé aux opération du "jour J". Un texte qui répond à une résolution similaire votée en avril par le Congrès américain.
 

Mais si les députés ont voté à l'unanimité cette résolution, le président du groupe Les Insoumis, Jean-Luc Mélenchon, a refusé de co-signer la résolution avec les présidents des autres groupes parlementaires. À la tribune, le député LFI Alexis Corbière a justifié cette position par l'absence de référence dans le texte à l'action de l'Armée rouge, à sa victoire à Stalingrad sur le front de l'Est qui, a-t-il dit, a rendu possible le Débarquement de Normandie.
 

"Comment oublier que le pays qui a le plus supporté de morts fut l'Union soviétique avec 12 millions de soldats tués? Pourquoi ne pas l'avoir rappelé, ce n'est en rien une approbation du stalinisme, c'est rappeler la complexité de cet évènement", a affirmé le député insoumis Alexis Corbière. 

"Le Débarquement n'a pas eu d'influence décisive"

Non présente aux cérémonies du 75e anniversaire du Débarquement, la diplomatie russe avait lancé quelques piques en cette semaine de commémorations. Moscou a appelé à ne pas "exagérer" l'importance du Débarquement allié, rappelant les 27 millions de morts soviétiques pendant la Seconde Guerre mondiale.

"Le Débarquement en Normandie n'a pas eu d'influence décisive sur l'issue de la Seconde guerre mondiale (...) déjà déterminée par la victoire de l'Armée rouge, avant tout à Stalingrad, Koursk", avait insisté mercredi 5 juin la porte-parole de la diplomatie russe Maria Zakharova.
 

Sur le même sujet

Embarquez à bord d'une moissonneuse-batteuse !

Les + Lus