Déconfinement: l'hôtellerie restauration se prépare et recrute en Normandie avant le 19 Mai

Ils sont dans les starting-blocks. Le 19 mai, les terrasses des restaurants et des hôtels pourront accueillir de nouveau les clients. On se prépare et on recrute aussi pour relancer très vite la saison. Petit tour d'horizon des établissements et des besoins en personnels.

LE 19 mai les terrasses pourront à nouveau accueillir les consommateurs sous certaines conditions sanitaires
LE 19 mai les terrasses pourront à nouveau accueillir les consommateurs sous certaines conditions sanitaires

Dans les établissements de l'hôtellerie, le service fonctionne puisque les hôtels peuvent acceuillir des clients mais, ceux-ci, ne peuvent profiter des services de restauration que dans leur chambre et en room service. Tout le monde se prépare pour la première étape de déconfinement le 19 mai qui verra se rouvrir les terrasses et un minimum de service direct aux clients.

"Cela fait 5 mois que l'on travaille en room service. On a hâte de retrouver nos clients, même en petit nombre et distancié, mais en direct. Notre métier c'est avant tout de l'accueil direct et ça nous a manqué"

Stéphane Pugnat, vice-président de l'UMIH 14

" Il y a eu beaucoup de questionnement pendant ce confinement dans nos professions. Certains ont quitté le métier  et se sont réorientés, d'autres ont mis la clé sous la porte. La crise du Covid-19 a été difficile " confirme Stéphane Pugnat. 

" Aujourd'hui on se remet en ordre de marche et on va manquer de personnels. Le secteur recrute dès aujourd'hui pour une montée en puissance jusqu'au 30 juin, date à laquelle nous pourrons vraiment reprendre une pleine activité "

L'Union des Métiers et des Industries de l'Hôtellerie du Calvados va tenir salon dès le 17 mai pour recruter les derniers postes des différents métiers de l'Hôtelleie restauration. Les candidats devront impérativement prendre rendez vous avec les employeurs pour présenter leurs CV en toute sécurité masqués et distanciés.

Contact : contact@umih14.org

L'Hôtel le Normandy de Deauville rouvre ce soir et tous les jours
L'Hôtel le Normandy de Deauville rouvre ce soir et tous les jours © groupe Barrière

A Deauville, l'Hôtel Normandy rouvrira ce soir et pour tous les jours de la semaine. Pendant les vacances de Noël et quelques longs weekends, le service avait été assuré pour les habitués mais le 3ème confinement avait poussé le palace à fermer ses portes.

" C'est l'heure des retrouvailles avec nos clients. Nos habitués vont pouvoir retrouver leur " maison" et leur région normande adorée"

Cyril Casabo, directeur de l'Hôtel Normandy

Plus de la moitié du personnel est aujourd'hui à son poste pour rouvrir partiellement la grande Maison. 120 chambres sur les 271 que compte l'Hôtel sont disponibles pour le moment . 

" Afin que nos clients soient en sécurité, que la distanciation soit respectée et la circulation facilitée. Le room service reste opérationnel jusqu'au 19 mai, date à la quelle nous ouvrirons nos terrasses et nos bars à nos résidents ainsi que les soins du SPA", précise le Directeur

" Tout se gére dans la plus grande sérénité, avec maîtrise et avec le sourire". A l'Hôtel Normandy de Deauville, chacun connait sa place et ce qu'il a à faire. 

Côté recrutement, il manque encore un peu de monde même si les postes sont pourvus à 70% et que les saisonniers sont repris d'une année sur l'autre, pour la plupart. Quelques postes sont encore à pourvoir sur l'ensemble des établissements que compte le Resort Barrière à Deauville ( Hôtels, Bars, Restaurants, Golf, Casinos)

Dans son bistrot du centre ville de Caen, Jean Charles Gay attend un fournisseur. Il a fait le tour du propriétaire, commencé à passer des commandes en prévision du 19 mai. 

"On est fermé depuis 7 mois. On est super heureux de reprendre même si ce n'est qu'en terrasse. Le chômage partiel et les aides dont on a pu benéficier nous ont heureusement aidés à passer le cap sans trop de dommages. Mais il est temps de reprendre"

Jean Charles Gay, patron du Bistrot du Palais à Caen

Avec deux personnes en salle et deux en cuisine, ce bistrot sert quotidiennement entre 60 à 80 couverts le midi. 

"Avec la terrasse, le 19 mai, on va à peine reprendre pied. Mais on sera là. " explique le patron toujours souriant. "En tout cas, la semaine prochaine, tout le monde sera sur le pont pour refaire un grand ménage."

Philippe Coudy, le président de l'UMIH 76 travaille actuellement au rapprochement avec Pôle Emploi pour fluidifier encore plus les échanges.

" Les 17 agences que comptent le département seront à l'écoute des demandes des professionnels de l'Hôtellerie Restauration afin de rapprocher leurs besoins et les personnes en recherche d'emploi au plus vite. Les mesures gouvernementales viennent à peine de tomber et il faut très vite se réorganiser pour démarrer"

 

"L'ouverture des terrrasses est une main tendue du gouvernement mais en Normandie nous sommes très météo sensibles. Ceux qui ont des terrasses pourront un peu redémarrer, les autres devront encore patienter"

Philippe Coudy, président de l'UMIH 76

" Les établissements saisonniers vont avoir besoin de main d'oeuvre. J'engage donc tous les étudiants qui ont besoin de travailler cet été à faire des candidatures spontanées ou à aller voir en direct les éventuels employeurs. On doit pouvoir pourvoir à la demande." conclue-t-il.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tourisme économie déconfinement société côte fleurie région normandie