REPLAY. Régionales 2021 en Normandie : ce qu'il faut retenir du débat d'entre deux tours

Jeudi 24 juin, France 3 Normandie organisait en direct le débat d'entre deux tour des élections régionales 2021 avec les quatre candidats qualifiés à l'issue du scrutin du 20 juin : Hervé Morin, (centristes-LR), Nicolas Bay (RN), Mélanie Boulanger (PS-EELV) et Laurent Bonnaterre (LREM).

Le débat d'entre deux tours des élections régionales en Normandie s'est tenu jeudi 24 juin sur France 3 Normandie.
Le débat d'entre deux tours des élections régionales en Normandie s'est tenu jeudi 24 juin sur France 3 Normandie. © Fabienne Bahin / France Télévisions

Après un premier tour marqué par l'abstention, un des enjeux du second tour est sans doute d'arriver à amener les citoyens à aller voter. Les quatre candidats qui se sont qualifiés pour le second tour en Normandie ont exposé leurs arguments et répondu aux préoccupations des Normands sur le plateau de France 3 Normandie, installé au grenier à sel de Honfleur.

Un débat animé par Emilie Leconte et Franck Besnier avec Cédric Lang-Roth de France Bleu. Les invités de ce débat : 

 ► REPLAY. (re)Voir le débat de l'entre deux tour des élections régionales en Normandie, diffusé le jeudi 24 mai à 17h45 (durée 65 minutes)

Revoir le débat du second tour des Elections Régionales 2021 en Normandie

Au programme de ce débat : des questions autour de la participation et comment mobiliser les Français, des questions à propos des jeunes et de leur avenir (formation, emploi...), la crise sanitaire, l'attractivité, la sécurité, la santé... Autant de thématiques qui préoccupent les Normands et qu'ont tenté d'aborder nos journalistes avec les candidats qualifiés pour le scrutin du dimanche 27 juin. 

Sur l’abstention chez les jeunes

Parmi les 67% d'abstention, de nombreux jeunes ont choisi de ne pas se rendre aux urnes dimanche dernier. “L’abstention était la grande gagnante de ce premier tour”, indique Nicolas Bay, candidat du Rassemblement National. “Il faut dire que le gouvernement porte une lourde responsabilité dans cette situation puisque même les professions de foi n’ont pas été acheminées chez deux tiers des électeurs normands, ce qui est un véritable scandale !” 

L’abstention était la grande gagnante de ce premier tour.

Nicolas Bay, tête de liste "Faire gagner la Normandie"

Plus de 80% des moins de 25 ans ne sont pas allés voter. Une question se pose alors : comment les convaincre d’y aller au second tour ? Que proposent les candidats ? “Il faut donner envie aux jeunes de revenir s’installer en Normandie après leurs études dans une autre région. Aujourd’hui, l’offre universitaire normande n’est pas assez lisible”, indique Nicolas Bay. De son côté, Hervé Morin défend son bilan : “Nous avons financé pendant le crise sanitaire 2 millions d’euros pour que les universités de la région puissent s’équiper pour les cours à distance. Nous avons également crédité le CROUS d’un fond social”

Comment travailler en Normandie ?  Près d'un jeune sur 5 de moins de 25 ans est sans emploi. C’est deux fois plus que dans le reste de la population. "L'apprentissage est un facteur très important. Il faut mieux connecter les lycées et le monde du travail”, ajoute Laurent Bonnaterre, tête de liste “Normandie terre d’avenir” qui propose une "garantie jeune avenir”. “Nous proposons la somme de 3 000 euros ouverte pour chaque jeune normand pour leur permettre de financer leur projet : permis de conduire, création d’entreprise.”

“C’est aujourd’hui qu’il faut agir pour les jeunes, et vite”, réagit Mélanie Boulanger, tête de liste PS EELV. “On a annoncé dès le début de la campagne la gratuité des transports pour les jeunes.”

C’est aujourd’hui qu’il faut agir pour les jeunes, et vite !

Mélanie Boulanger, tête de liste PS EELV

“Comment voulez-vous rendre gratuit quelque chose qui coûte 70 millions d’euros chaque année à la Région Normandie?”, répond Hervé Morin. “Je suis opposé à la gratuité des transports pour les jeunes”, rejoint le candidat soutenu par la majorité présidentielle Laurent Bonnaterre. “Il ne faut pas vivre dans un monde gratis, tout ce qui devient gratuit n’a plus de valeur.”

“Pouvez-vous me rappeler le prix de l’école ?”, répond Mélanie Boulanger. “L’école est gratuite et a énormément de valeur.”

Sur la sécurité

“Nous allons créer un fond de dotation qui permettra de financer les collectivités, communes ou intercommunalités, qui décideront de développer la vidéoprotection, de mieux équiper les polices municipales, de bâtir des centres de supervision là où elles le souhaitent”, explique Hervé Morin, actuel président de région arrivé en tête au premier tour. 

De son côté, Nicolas Bay propose “une sûreté ferroviaire régionale, une sorte de police des transports”, indique le candidat du Rassemblement National. “On sait très bien aujourd’hui que la délinquance se concentre très largement dans les transports. La délinquance se déplace aussi dans les zones rurales. Je propose un bouclier sécurité d'accompagnement des collectivités qui investissent dans la sécurité.”

“La sécurité reste quand même une compétence du gouvernement”, réagit Mélanie Boulanger, tête de liste “La Normandie nous rassemble”. “Aujourd’hui les moyens manquent : gendarmes, policiers… il y a des effectifs qui font défaut.” 

“La vidéosurveillance est un projet que j’ai proposé et que tout le monde reprend”, répond Laurent Bonnaterre, maire de Caudebec-les-Elbeufs. “Je l’ai déployé il y a 7 ans dans ma commune. J’aurais aimé avoir plus de soutien financier.”

Nous avons accordé 520 millions d’euros aux communes et aux intercommunalités pour leurs grands programmes d’équipement, leurs grandes infrastructures”, se défend Hervé Morin.

Hervé Morin largement en tête du 1er tour et une quadrangulaire au second tour

7 candidats étaient en lice pour ce premier tour des élections régionales en Normandie. Et à l'issu de cette première soirée électorale, c'est avec une confortable avance que le président sortant Hervé Morin, 59 ans, va pouvoir s'aligner au second tour. Il a totalisé 36.86 % des voix. Celui qui mène la liste "Vivre la Normandie" est arrivé loin devant le candidat du Rassemblement National Nicolas Bay, tête de liste "Faire gagner la Normandie", qui a obtenu de son côté 19.86% des suffrages. 

À la 3e place, la candidate PS-EELV Mélanie Boulanger a récolté18.37%. A noter qu'il n'y aura pas d'alliance de la gauche au second tour.

Enfin, le candidat LREM Laurent Bonnaterre, soutenu par l'ancien Premier ministre et maire du Havre Edouard Philippe, est arrivé en quatrième position avec 11.07%.

► Toutes les infos sur les élections en Normandie en cliquant ici.

Dimanche 27 juin, la grande soirée du second tour sur France 3 Normandie

Dimanche 27 juin, France 3 Normandie vous propose de vivre en direct la soirée du 2nd tour des élections départementales et régionales 2021. Retrouvez également tous les résultats de la région et de votre canton/département sur notre site internet

Retrouvez ci dessous les résultats complet du 1er tour :

Cette carte est interactive, survolez les différentes zones pour découvrir les résultats du dimanche 20 juin 2021.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections régionales 2021 politique élections à l'antenne vos rendez-vous région normandie fusion des régions réforme territoriale