Disparition d'Emiliano Sala : un corps a été récupéré dans l'épave de l'avion

© AFP
© AFP

Le bureau d'enquêtes et d'analyses britannique, l'AAIB, annonce dans un communiqué qu'il a pu récupérer un corps dans l'avion transportant le footballeur argentin Emiliano Sala et le pilote David Ibbotson, tous deux disparus des radars le 21 janvier au Nord-Ouest d'Aurigny.

Par PL avec AFP

Les raisons de l'accident qui a selon toute vraisemblance coûté la vie au joueur Emiliano Sala et au pilote, le Britannique David Ibbotson, restent inconnues. Mais en filmant l'épave, les enquêteurs pensent avoir collecté des indices.
 

L'opération délicate s'est réalisée "dans des conditions difficiles", à cause de la météo. Dans son communiqué, le Bureau d'enquête britannique sur les accidents aériens (AAIB), indique que "L'opération s'est déroulée dans la plus grande dignité possible et les familles ont été tenues informées des progrès réalisés" .
 
Le robot de la société Geoxyz a plongé 10 fois à 67 m de profondeur durant quatre jours / © images geoxyz
Le robot de la société Geoxyz a plongé 10 fois à 67 m de profondeur durant quatre jours / © images geoxyz

Une autopsie pour l'identification

 "Le corps est actuellement transporté à Portland", et sera ensuite autopsié en vue de son identification, a ajouté l'AAIB. "Malheureusement, les tentatives de récupération de l'épave ont échoué", poursuit le communiqué. Les fortes marées dans la zone limitent les capacités d'intervention. Les prévisions météorologiques étant en outre "mauvaises à court terme", "la décision difficile a été prise de mettre un terme à l'opération", précise l'AAIB.

Depuis dimanche, date du début des recherches sous-marines, les entrepreneurs spécialisés du navire GEO OCEAN III affrété par l'AAIB, ont fait plonger 10 fois leur robot ROV pour faire des images et récupérer le corps vu précédemment au milieu de l'épave. Le navire a quitté la zone des recherches mercredi soir à 18H20. 
 
Le GEO Ocean III a quitté la zone de recherches mercredi soir à 18H20 / © capture ecran trafficmarine
Le GEO Ocean III a quitté la zone de recherches mercredi soir à 18H20 / © capture ecran trafficmarine

Mais "bien qu'il n'ait pas été possible de récupérer l'avion, le long enregistrement vidéo effectué par le ROV (Remotely Operated Vehicle, véhicule sous-marin télécommandé, ndlr) devrait fournir de précieux éléments" pour l'enquête, souligne l'organisme.
    
Les enquêteurs fourniront un rapport d'ici quelques semaines.

Polémique sur le transfert

Quant aux suites du transfert, le FC Nantes a demandé à deux avocats d'étudier les recours juridiques possibles pour obliger Cardiff à honorer son paiement, a-t-on appris mercredi auprès d'une source proche du club.
 

© PHOTOPQR/OUEST FRANCE/MAXPPP
© PHOTOPQR/OUEST FRANCE/MAXPPP


   
Le premier versement des 17 millions d'euros que devait rapporter le transfert de l'avant-centre argentin vers le club gallois n'a pas été effectué, alors que le transfert a bien été enregistré par les instances avant l'accident. Nantes envisage aussi de porter l'affaire devant la Fifa, toujours selon cette source. Interrogé sur ces informations, le club n'avait pas répondu mercredi aux sollicitations de l'AFP.

    

Sur le même sujet

Les + Lus