En Normandie, les collectivités se mobilisent pour venir en aide à l'Ukraine

Collectes, accueil de réfugiés ou dons financiers, les mairies et communautés de communes s'organisent pour montrer leur soutien au peuple ukrainien.

Les aides financières exceptionnelles pour l'Ukraine se multiplient dans les collectivités normandes. La métropole Rouen Normandie a voté mardi 1er mars une enveloppe de 50 000 euros. Le département de Seine-Maritime doit débloquer une somme identique à destination de la Croix rouge française pour soutenir les réfugiés ukrainiens. Elle doit être votée dans le cadre d'une procédure d'urgence lors de la prochaine séance plénière le 10 mars. La ville d'Evreux prévoit pour sa part, une somme de 20 000 euros. A Caen, la mairie lance une collecte d'argent. L'objectif est de venir en aide à l'association Pompiers Missions Humanitaires qui a besoin de financements pour convoyer en Moldavie les nombreux dons matériels collectés. Une subvention et motion seront également votées au prochain conseil municipal de la ville de Saint Etienne du Rouvray. La commune est jumelée avec la ville ukrainienne de la région de Kherson, Nova Khakovka.

Ce ne sont là que quelques exemples de l'engagement financier des collectivités.

Accueillir des réfugiés en Normandie

L'autre versant de l'aide humanitaire des mairies réside dans l'accueil de réfugiés. Plus de 600 000 ukrainiens ont déjà fui les combats avec les troupes russes dans leur pays. La moitié a trouvé refuge en Pologne. Il faut désormais prévoir leur transfert vers d'autres pays européens, afin de répartir équitablement les efforts. La Normandie ne veut pas être en reste. 

Dans l'Eure, la Ville de Louviers se prépare pour l’accueil de ressortissants ukrainiens. Le maire va contacter l’ensemble des bailleurs pour recenser les logements vacants susceptibles d’accueillir des réfugiés. La Ville mettra également à disposition des logements d’urgence. La municipalité invite par ailleurs tous les Lovériens qui seraient prêts à accueillir des ressortissants ukrainiens à leur domicile à se faire recenser auprès de la mairie.

Le maire de Conches-en-Ouche (Eure) a proposé l'aide de sa commune aux services de l'Etat. Une dizaine de logements vacants a déjà été recensée, autant dans le secteur privé qu'auprès des bailleurs sociaux.

La ville de Rouen ouvrira un registre pour recenser les volontaires à l'accueil de réfugiés, lors de l'ouverture de ses espaces de collectes de biens de première nécessité vendredi 4 mars de 13 heures 30 à 19 heures à l'Hôtel de ville (dans le hall de l’escalier d’honneur) et à la Direction des manifestations publiques (rue Léon Malétra, rive gauche).

Bois-Guillaume propose la même initiative avec une adresse électronique pour les inscriptions. Là encore les possibilités sont nombreuses. N'hésitez pas à consulter le site internet de votre commune ou communauté de commune, si vous avez de la place pour accueillir des personnes ayant fut l'Ukraine.

L'actualité "International" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Normandie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité