L’environnement, au cœur de la campagne des Municipales 2020. Rencontre avec Guillaume Coutey, Maire de Malaunay.

De gauche à droite : Yannic Soubien, ancien vice-Président de l'ex Région Basse Normandie et militant écologiste (EELV) / Sebastien Jumel, Député de la Seine-Maritime et ancien Maire de Dieppe (PC) / Emilie Leconte / Guillaume Coutey, Maire (PS) de Malaunay / Jérôme Nury, Député et Elu local dans l'Orne (LR)
De gauche à droite : Yannic Soubien, ancien vice-Président de l'ex Région Basse Normandie et militant écologiste (EELV) / Sebastien Jumel, Député de la Seine-Maritime et ancien Maire de Dieppe (PC) / Emilie Leconte / Guillaume Coutey, Maire (PS) de Malaunay / Jérôme Nury, Député et Elu local dans l'Orne (LR)

L'environnement au coeur de la campagne des Municipales, c'est le sujet de Dimanche en Politique cette semaine. À cette occasion, nous avons rencontré Guillaume Coutey, Maire (PS) de Malaunay qui tente d'inscrire sa ville dans une démarche éco-responsable. 
 

Par Oscar Lemoine-Chalin

Depuis 2012, la commune de Malaunay s’est engagée dans un plan de réduction de son empreinte écologique, sur son territoire et sur son biotope. Gestion durable des espaces verts, aménagement raisonné du territoire, végétalisation des bâtiments, gestion de l’eau dédiée aux entretiens… Autant d’actions qui ont déjà permis à la ville d’être saluée pour sa politique de biodiversité, à travers le prix de la gestion différenciée du label « Villes et villages fleuris », les labels « Terre saine » et « Capitale de la biodiversité ».

Pour le Maire, Guillaume Coutey (PS) « Malaunay est parmi les premiers labellisés, au nombre de 18 sur le territoire. Cette exemplarité nous rend fiers, mais aide aussi à embarquer d’autres villes autour de nous dans l’aventure de la transition dans tous les domaines » 

- 60 % d’énergie consommée d’ici 2050 : c’est l’objectif fixé aux collectivités en France alors que leur consommation a augmenté de 4 % entre 2012 et 2017.

En mai dernier, Europe Ecologie - les Verts est devenu le premier parti chez les 18-34 ans en France après les élections européennes. Selon CEVIPOF, le centre de recherche de Science Politique, 44 % des Français vivant dans des localités de taille moyenne ont comme priorité n°1 la préservation de l’environnement. L’orientation des bulletins de vote devrait alors logiquement être influencée par l’écologie lors des élections municipales. Et effectivement, la majorité des partis semble accorder une importance majeure à la cause écologique dans les villes de taille moyenne. A Rouen, cet effet a été amplifié par l’incendie de l’usine SEVESO Lubrizol le 26 septembre. Les candidats à l'élection municipale du fief fabiusien ont déjà commencé à se positionner sur l’avenir du projet SEVESO. 

Qu’en est-il des territoires ruraux ? Quels sont les projets à terme ? L’écologie est-elle devenue un véritable enjeu politique ? Emilie Leconte ouvrira le débat avec ses invités ce dimanche, ensemble ils échangeront leurs opinions et tendances par rapport à toutes ces questions environnementales. Des interrogations qui sont situées au cœur des municipales et autres débats politiques.
 

Dimanche en politique : L'écologie au cœur des municipales.

Présentée par Emilie Leconte, avec : 

  • Guillaume Coutey, Maire (PS) de Malaunay.
  • Sebastien Jumel, Député de la Seine-Maritime et ancien Maire de Dieppe (PC)
  • Yannic Soubien, ancien Vice-Président de l'ex Région Basse Normandie et militant écologiste (EELV)
  • Jérôme Nury, Député et Elu local dans l'Orne (LR)

Sur le même sujet

Les + Lus