• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Huit maires eurois créent un collectif contre les compteurs Linky

Le collectif CEEPAL réuni à Alizay contre le Linky / © Didier Meunier - France 3 Normandie
Le collectif CEEPAL réuni à Alizay contre le Linky / © Didier Meunier - France 3 Normandie

A Alizay, le maire PCF Arnaud Levitre a monté un collectif contre l'installation de nouveaux Linky. Il avait déjà pris un arrêté municipal interdisant Enedis d'installer de nouveau compteurs. Arnaud Levitre menace Enedis de procès si son arrêté n'est pas respecté.

Par Maxime Fourrier

Le maire d'Alizay, dans l'Eure, mène la fronde contre Linky. Avec sept autres maires du département ils ont créé le CEEPAL, le Collectif des Élus Eurois pour une alternative à Linky. Ensemble, ils souhaitent lutter et réunir leurs forces pour ne pas se voir imposer des compteurs Linky dans leurs communes.
 

Plusieurs d'entre eux ont déjà pris des arrêtés municipaux qui interdisent l'installation de nouveaux Linky sur leurs territoires mais ils devront faire face au tribunal administratif, saisi par le préfet de l'Eure. Ce dernier souhaite faire annuler les arrêtés municipaux. 
 


Arnaud Levitre maire PCF d'Alizay, dénonce les méthodes d'installation des Linky dans les foyers de sa commune.

Enedis utilise des méthodes de voyous. Ils ne respectent pas les arrêtés municipaux et enfreignent la loi. Désormais à chaque nouveau compteur posé illégalement, nous porterons plainte contre Enedis

VIDÉO : le reportage de Maxime Fourrier et Didier Meunier
 

Alizay en guerre contre Linky


Les huit maires craignent que les données personnelles récoltées par le compteur Linky soient ensuite revendues à des fins commerciales, ce qu'Enedis réfute. La société qui gère le réseau électrique français assure que ces nouveaux compteurs permettront entre autres de réduire la facture d'électricité des consommateurs en calculant mieux les besoins des utilisateurs. Linky permettra également de consommer sa propre électricité (panneaux solaires photovoltaïques, éolienne privée...), de la stocker ou de la revendre. 
 



Arnaud Levitre craint également que les emplois des releveurs de compteurs soient purement et simplement supprimés. De son côté, le directeur territorial d'Enedis Normandie, Eric Naizet, assure que Linky a permis la création ou le maintien de 10.000 emplois en France. Les releveurs ont notamment été formés à l'installation et à l'entretien des Linky.


En Normandie, 640.000 foyers sont équipés d'un compteur Linky. Il reste 3 ans à Enedis pour installer 1.250.000 autres compteurs dans la région.

Sur le même sujet

Manifestation des agents EDF devant la centrale thermique du Havre

Les + Lus