• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Saisie d'objets nazis dans une foire de l'Eure

© Gendarmerie de Louviers
© Gendarmerie de Louviers

Des boucles de ceintures, des drapeaux, des insignes, des brassards nazis ont été saisis par les gendarmes. Les marchands ont été placés en garde à vue.

Par Maxime Fourrier

C'est un passant qui a alerté la Gendarmerie. Dimanche 1er avril, une patrouille de la brigade de Gaillon est intervenue à la foire d'Autheuil-Authouillet dans l'Eure sur un stand vendant des objets nazis. 

A leur arrivée sur les lieux, les gendarmes constatent que le couple de vendeur tente de dissimuler les objets en les cachant dans leur véhicule. Sur place, les forces de l'ordre saisissent de nombreux écussons, insignes, plaques, brassards, drapeaux, boucles de ceintures portant l'emblème nazi. Après une perquisition du véhicule et du domicile des marchands, les gendarmes découvrent d'autres objets de même nature ainsi que des contrefaçons de maroquinerie de luxe.

Les deux vendeurs ont été placés en garde à vue pour suspicion d'apologie de crime contre l'humanité et recel de contrefaçons. Des expertises sur les objets saisis sont en cours à l'issue desquelles le parquet d'Evreux rendra sa décision sur les poursuites judiciaires contre le couple de marchand.

Saisie d'objets nazis dans l'Eure

 

Peut-on détenir des "objets nazis" ?

Si dans la loi française rien ne condamne la détention d'objets nazis, il est en revanche interdit de les exposer. L'article R.6451 du Code pénal punit le "port ou l'exhibition en public d'uniformes, insignes ou emblèmes rappelant ceux d'organisations ou de personnes responsables de crimes contre l'humanité".

Une amende de 1.500€ peut être infligée à tout contrevenant

A lire aussi

Sur le même sujet

Graines de jardin 2019 à Rouen

Les + Lus