• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Qui était Marc Laycuras le fils du sous-préfet tué au Mali ?

Marc Laycuras, âgé de 30 ans est décédé au Mali mardi 2 avril 2019. Il était engagé dans l’opération Bakhane. / © ssa
Marc Laycuras, âgé de 30 ans est décédé au Mali mardi 2 avril 2019. Il était engagé dans l’opération Bakhane. / © ssa

Marc Laycuras, âgé de 30 ans est décédé au Mali mardi 2 avril 2019. Il était engagé dans l’opération Bakhane. Il était le fils du sous-préfet de Bernay Philippe Laycuras. Un hommage lui sera rendu aux Invalides le 8 avril.

Par MR

Le capitaine Marc Laycuras, médecin militaire rattaché à la 120ème antenne médicale du Mans (Sarthe) est décédé dans une explosion au Mali. Le président de la République a fait part de sa profonde tristesse.
 

Marc Laycuras est mort lors du déclenchement d'un engin explosif improvisé au passage de son véhicule blindé lors d’une opération de lutte contre les groupes armés terroristes " a annoncé la Présidence de la République. 


La gendarmerie de Seine-Maritime a également rendu hommage au jeune militaire mort au combat
 


Un jeune médecin brillant reperé par sa hierarchie


Le médecin militaire français était âgé de 30 ans, né à Cholet (Maine-et-Loire) en 1989. Après sa scolarité en Corrèze et ses études à Bordeaux, il a fait son internat à l'hôpital d'instruction des armées Percy (Hauts-de-Seine).  Il avait rejoint la 120ème antenne médicale du Mans (Sarthe) rattaché au 14ème centre médical des armées et au profit des marsouins du 2ème RIMA le 2 janvier 2018.
 

Le capitaine Marc Laycuras avait rejoint le Mali le 12 février dernier en tant que médecin du poste médical soutenant le 2ème RIMA après avoir été désigné pour soutenir le groupement interarmes dans le cadre de l'opération Bakhane, précise le ministère de la Défense.
L'officier est le 24ème militaire français tué au Mali depuis l'engagement français Serval en 2013 suivi par l'opération anti-terroriste Barkhane. 

Un hommage national lui sera rendu le lundi 8 avril aux Invalides à Paris. La cérémonie se déroulera en présence de Florence Parly, la ministre des Armées.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Embarquez à bord d'une moissonneuse-batteuse !

Les + Lus