Maternité de Bernay : Edouard Philippe confirme la fermeture

© MaxPPP - Leon Tanguy
© MaxPPP - Leon Tanguy

Interpellé par Hervé Maurey, sénateur de l'Eure, pour lui demander de surseoir à la décision de fermer la maternité de Bernay, le premier ministre n'apporte pas son soutien.  

Par Véronique Arnould

Dans un courrier adressé au sénateur Hervé Maurey, le premier ministre se range derrière l'avis de l'Agence Régionale de Santé (ARS) et confirme la fermeture de la maternité de Bernay et son remplacement par un centre périnatal de proximité à l'automne 2018. Edouard Philippe invoque

la baisse de la natalité, des tensions sur la démographie médicale et le fait que le déficit financier de cet établissement ne lui permet pas de réaliser les investissements indispensables au maintien de la qualité des prises en charge sur toutes les missions

Mobilisés depuis la mi-mars, le personnel de la maternité et les élus de Bernay ont organisé plusieurs manifestations, dont une ce samedi 21 avril pour protester contre cette fermeture.

Dans cette dynamique, le sénateur avait rédigé un courrier adressé au premier ministre dès le 13 mars, la réponse reçue est une déception. 

Elle ne tient pas compte de la nécessaire proximité à laquelle ont droit les citoyens en matière d’accès aux soins ...il faut tout remettre à plat et engager une véritable concertation qui seule peut déboucher sur une solution acceptable pour tous !

Une nouvelle réunion avec l'ensemble des acteurs concernés sera organisée le 4 juin par l'ARS



A lire aussi

Sur le même sujet

Réaction de Brigitte Lebrethon au décès de Jacques Chirac 26 septembre 2019

Les + Lus