• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Des moutons d'Ouessant à l'hôpital de Bernay

Ils ont été lâché ce jeudi 31 janvier / © François-Xavier LORIN – Chargé de Communication – Centre Hospitalier de Bernay
Ils ont été lâché ce jeudi 31 janvier / © François-Xavier LORIN – Chargé de Communication – Centre Hospitalier de Bernay

Le Centre Hospitalier de Bernay s'est lancé dans une démarche d'éco-pâturage. Ce jeudi 31 janvier, les premiers moutons ont été lâchés sur 4 parcelles du site. 
 

Par ADV

Le Centre Hospitalier de Bernay s'est lancé dans une démarche environnementale et citoyenne. L'établissement a décidé d'entretenir ses 2,3 hectares d'espaces verts avec des moutons d'Ouessant.
Ce matin du jeudi 31 janvier, 15 ovins ont été lâchés sur 4 parcelles enneigées de l'hôpital, l'une proche des bâtiments et 3 autres dans l'enceinte même du site.
Les ovins vont se nourrir de l'herbe des parcelles et permettent ainsi d'éviter un tonte régulière.
 
Le "lâcher" de moutons au Centre Hospitalier de Bernay le 31 janvier.
L'hôpital s'est lancé dans une démarche d'éco-pâturage. - François-Xavier LORIN – Chargé de Communication – Centre Hospitalier de Bernay


Le troupeau de Bernay

Le troupeau est composé de 15 bêtes, 2 moutons mâles et 13 femelles. Certaines sont déjà en gestation et pourraient mettre bas dans le courant du mois d'avril. C'est la société Ecomouton qui est chargé de gérer le troupeau. Un berger de l'entreprise sera chargé de rendre visite aux moutons tous les 15 jours pour vérifier l'état de la pâture, l'état sanitaire des moutons ainsi que l'état des clotûres pour éviter toute intrusion de prédateurs comme les sangliers ou les renards.
 
Le troupeau est composé de 15 moutons / © François-Xavier LORIN – Chargé de Communication – Centre Hospitalier de Bernay
Le troupeau est composé de 15 moutons / © François-Xavier LORIN – Chargé de Communication – Centre Hospitalier de Bernay

Deux fois par an, les ovins bénéficieront d'un traitement parasitaire. La tonte sera effectuée tous les ans, en juin.
 


Une race idéale pour l'éco-pâturage

Le mouton d'Ouessant est la plus petite race de mouton du monde. Il est docile, sauvage, rustique, et peut s'habituer facilement aux conditions climatiques rudes. Ils peuvent vivre avec des températures allant de -25°C à +25°C. Ils s'adaptent aussi très facilement aux variations météorologiques (fortes pluies, neige, grêle...). C'est également une race légère, facile à manipuler, qui n'endommage pas les sols et qui ne se vole pas (un mouton d'Ouessant ne pèse que 40kgs). Il se nourrit d'herbe et de lière mais déteste les plantes à bulles comme les orchidées. 

 

Sur le même sujet

L'origine des oeufs de Pâques - avril 2019

Les + Lus