Procès des attentats de janvier 2015 : hommage aux 17 victimes, parmi lesquelles l'eurois Franck Brinsolaro

Publié le
Écrit par M.L et JB Pattier
© Franceinter.fr

Franck Brinsolaro était policier d'élite et garde du corps du dessinateur Charb. Il fait partie des 17 victimes des attentats de janvier 2015 à Charlie Hebdo et à l'Hyper Cacher. 
Le procès s'ouvre aujourd'hui à la cour d'assise spéciale de Paris. L'occasion de se souvenir des victimes.

Franck Brinsolaro était un policier d'élite, et depuis quelques mois le garde du corps du dessinateur de presse Stéphane Charbonnier dit Charb, également directeur de la publication de Charlie Hebdo.
Le policier avait reçu cette charge après la publication des caricatures du prophète Mahomet par le journal satyrique, qui avait déchainé les passions et les menaces.

Originaire de Bernay dans l'Eure, l'homme était considéré comme un grand professionnel, courageux et dévoué, qui avait l'expérience des terrains dangereux de kaboul à Phnom Penh ou Beyrouth. 
Avant d'assurer la protection de Charb, il avait été le garde du corps du juge anti terroriste Marc Trévidic de 2006 à 2012, avec lequel il avait travaillé au Liban et au Rwanda.
Dans un entretien donné à nos confrères de France Inter, le juge revient sur l'homme qu'était Franck Brinsolaro.
Il a été le chef de ma “protec” à partir de 2006. Un policier très réservé, très fin, cultivé, très professionnel, et qui adorait les voyages.” Un homme très discret, et sur lequel on pouvait résolument compter.

Le 7 janvier 2015, Franck Brinsolaro assure la protection de Charb dans la salle de rédaction de Charlie Hebdo. La porte est blindée, et il n'entend pas les premiers tirs des terroristes qui abattent Frédéric Boisseau, un agent d'entretien dont c'était le premier jour de travail dans l'immeuble.
Puis les choses s'emballent. Les frères Kouachi obtiennent sous la contrainte le code de la porte blindée, s'introduisent dans la salle de rédaction et tuent 12 personnes.
-Franck Brinsolaro, Cabu, Elsa Cayat, Charb, Honoré, Bernard Maris, Ahmed Merabet, Mustapha Ourrad, Michel Renaud, Tignous et Wolinski.

Les terroristes poursuivront leur oeuvre de terreur les 7, 8 et 9 janvier.
Amedy Coulibaly tue la jeune policière Clarissa Jean-Philippe, puis trois personnes à l'hypermarché Cacher : Philippe Braham, Yohan Cohen, Yoav Hattab et françois-Michel Saada.

Franck Brinsolaro décède à l'age de 48 ans, laissant derrière lui deux enfants, et une femme dont les questions restent sans réponse.
Pour obtenir enfin des informations, Ingrid Brinsolaro porte plainte contre x en janvier 2016 pour "homicide volontaire aggravé par la violation manifestement délibérée d'une obligation particulière de prudence ou de sécurité". 
Son mari lui aurait à plusieurs reprises fait part du manque de moyens dont il disposait pour assurer la garde rapprochée de Charb : les locaux de Charlie Hebdo auraient été une passoire, pas de voiture blindée, un effectif insuffisant pour assurer une bonne protection.
Quelques temps avant les attentats, la garde statique des locaux avait été suppprimée au profit d'une garde mobile.
 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.