“C'est le Moyen-Age” les trains en Normandie selon Hervé Morin

© ALAIN JOCARD / AFP
© ALAIN JOCARD / AFP

A Vernon dans l'Eure, hier soir la tête de liste de la droite parlementaire aux élections régionales a présenté ce qu'il appelle son "plan Marshall" pour les TER.

Par Xavier Collombier

Servi par l'actualité du TER devenu fou mardi, impossible à arrêter pendant 19 kilomètres dans la campagne normande après avoir heurté du bétail, Hervé Morin a présenté mercredi soir à Vernon son plan transport, "sa priorité" affichée dans la campagne aux élections régionales.

Le chef de file UDI et des Républicains rend responsable les anciens présidents des deux Normandie de la situation actuelle des trains express régionaux. 

les grands coupables de ce Moyen-Age des transports, M. Le Vern et M. Duron, tous deux anciens Présidents de Région" 

 La liaison Caen-Paris prend en moyenne 20 minutes de plus qu’il y a 30 ans, et il faut compter une heure entre Paris et Vernon. Face aux liaisons rapides reliant Paris à Reims, Lille ou Lyon, la Normandie apparaît enclavée", explique Hervé Morin. La proposition phare du candidat réside dans la mise en place d’une navette régulière reliant Rouen à Caen en 1 heure, et toutes les 30 minutes aux heures de pointe.

En novembre dernier, Guillaume Pepy, le président de la SNCF a signé des conventions pour renforcer le réseau régional avec les deux présidents des régions Normandie dont Nicolas Mayer-Rossignol pour la Haute-Normandie, aujourd'hui tête de liste socialiste pour la grande région.
10 rames Regiolis supplémentaires plus rapides et plus écologiques sont ,par exemple, prévues avant la fin de l'année.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus