Coronavirus : les cimetières de Vernon déjà réouverts, mais ...partiellement

Comme partout en normandie, les deux cimetières de Vernon dans l'Eure, étaient fermés au public depuis le 24 mars.  Mais, depuis peu, la municipalité les a réouvert en partie, uniquement trois matinées par semaine. Un premier soulagement pour tous ceux qui attendaient ce retour avec impatience.  

Le cimetière des Capucins à Vernon
Le cimetière des Capucins à Vernon © France 3 Normandie
Les deux cimetières de Vernon dans l'Eure, avaient comme partout fermé leurs grilles au public depuis le 24 mars dernier.
Seules les inhumations avaient lieu, mais dans les conditions particulières spécifiques à l'épidémie, c'est à dire avec une stricte restriction du nombre de personnes présentes, pas plus d'une dizaine à la fois.

Une situation devenue très pesante à supporter pour de nombreuses familles dans la douleur, après la perte d'un proche.

Alors, avec le rapprochement de la date d'un déconfinement promis, la ville a décidé d'assouplir un peu le dispositif.
 

Une ouverture seulement 3 matinées par semaine 


Depuis une semaine, la municipalité a donc réouvert ses cimetières, mais uniquement de manière partielle, à raison de trois matinées par semaine, mardi, jeudi et samedi.

Mais ce retour auprès des disparus ne peut se faire que dans le strict respect des mesures sanitaires imposées par le gouvernement. 

Sur place, Mathieu Saint Ouen, le gardien du cimetière des capucins, est donc chargé de procéder à la désinfection règulière des robinets d'eau, et de surveiller que les personnes ne soient pas trop nombreuses dans les allées. 

"On voit revenir les habitués, mais aussi les personnes qui ont perdu quelqu'un pendant la période de confinement, elles peuvent à nouveau se recueillir un peu plus longtemps. Les amis ne pouvaient pas venir, il n' y avait que la famille très proche et c'était très particulier ". 


Des tombes "abandonnées" trop longtemps..


Dès ce mardi, comme Véronique, quelques dizaines de personnes étaient donc de retour pour venir saluer leurs défunts, mais aussi entretenir des tombes laissées un peu à l'abandon pendant ces quelques semaines. 

"Ca va nous permettre d'enlever tout ce qui est fané, de refleurir, d'entretenir les tombes et de ne pas les abandonner. Il était temps et c'est un soulagement de revenir ! "

 
Réouverture partielle des cimetières à Vernon ©France 3 Normandie


Des ouvertures partielles aussi dans d'autres communes 


Face aux sollicitations de leurs concitoyens, d'autres villes de l'Eure, comme Bernay par exemple, ont également décidé de la même façon, de réouvrir en partie leurs cimetières.  
Des dérogations ont ainsi été demandées à la préfecture de l’Eure, qui les a majoritairement accordées, mais sous strictes conditions. 

A Bernay, depuis ce mercredi 29 avril 2020, les citoyens peuvent donc à nouveau s’y rendre, mais uniquement le matin, du lundi au vendredi de 9 h à 12 h, et en respectant plusieurs points :
 
Tout visiteur devra être muni d’une attestation de déplacement dérogatoire (sur papier ou smartphone) dûment complétée. 
Accès uniquement par l’entrée principale,
Application des gestes barrières et de la distanciation physique pour limiter les attroupements et les risques de propagation du COVID-19,
Interdiction de la circulation automobile pour les deux sites.
 

Mais attention, confinement oblige, pour se rendre dans ces cimetières, l'autorisation de sortie est toujours exigée.
Et il faut y cocher la case 4 "déplacement familial pour motif impérieux". 




 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus : conseils pratiques santé société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter