COVID-19 : un cluster détecté à Val-de-Reuil, la mairie prend un arrêté municipal

Début août, huit cas de Covid-19 ont été recensés dans la commune de Val-de-Reuil dans l'Eure. Les malades ont été contaminés lors d'une réunion festive. La situation est maîtrisée mais la mairie applique un principe de prudence en prenant un arrêté municipal effectif dès ce lundi 10 août.
 

Dans certains zones de la commune de Val-de-Reuil, le masque est obligatoire jusqu'au 1er septembre
Dans certains zones de la commune de Val-de-Reuil, le masque est obligatoire jusqu'au 1er septembre © Bruno Belamri
La commune de 14 000 habitants a découvert l'existence d'un cluster de COVID-19 il y a quelques jours. Huit personnes ont été contaminées lors d'une réunion festive. Il s'agit de jeunes dont les parents ont spontanément fait part de leurs inquiétudes aux autorités locales.
La municipalité appelle chacun de ses concitoyens à respecter de nouvelles consignes sanitaires.

C'est partir de ce lundi 10 août que prend effet un arrêté municipal "dans les lieux les plus fréquentés de la ville, ceux où le brassage de population est le plus grand et où les gestes barrières sont selon elle, plus compliqués à faire respecter", explique Julien Tristant, Directeur Général des Services à la mairie de Val-de-Reuil.
 


Port du masque obligatoire dans certains secteurs

Cet arrêté précise les lieux où le port du masque devient obligatoire à partir de ce lundi 10 août. Tout piéton devra porter un masquer pour accéder aux marchés des mercredis et vendredis, pour circuler sur toute la longueur de la Rue Grande ou de la Route des Falaises (y compris les esplanades de la Gare, de la Mairie et des Chalands), dans tout espace collectif couvert qu’il soit public (mairie, CCAS, MJA, gymnases) ou privé (lieux de culte, commerces, cafés, cinémas) ainsi que dans les zones commerciales. 
 
COVID-19 : 8 personnes contaminées à Val-de-Reuil, la ville prend des mesures

Les salariés de la commune sont eux aussi concernés par l'obligation de porter un masque.
L’ensemble des participants et encadrants des activités de petite enfance et de jeunesse sont priés de se masquer dans l'exercice de leur activité professionnelle. A chaque entrée dans la mairie, une prise température est désormais effectuée pour permettre aux agents et aux administrés d'accéder aux services publics.
 

Les gens commencent à porter le masque très facilement, on sent une prise de conscience. Il y a une bonne partie des gens qu’on a croisé aujourd’hui qui porte un masque et qui l’aurait porté même si on n’avait pas pris cet arrêté.

Julien Tristant, Directeur Général des Services à la mairie de Val-de-Reuil

Une deuxième distribution gratuite de masques « grand public » est aussi organisée pour tous les habitants avant la fin du mois. Dans l’intervalle et pour faire face à des situations d’urgence, il sera possible d’en obtenir au CCAS / Centre Jacques Monod.
 

Une distribution de masques est organisée par la municipalité de Val-de-Reuil
Une distribution de masques est organisée par la municipalité de Val-de-Reuil © Bruno Belamri - France Télévisions


Des contrôles en ville

Dans la ville, la surveillance s'est intensifiée afin de s'assurer du respect de ces nouvelles règles. Quelques quartiers de Val-de-Reuil font donc l'objet depuis ce lundi matin d'une surveillance accrue de la part de la police municipale et de médiateurs de la ville : "les médiateurs vont veiller sur la fin de journée et le début de soirée et le début de nuit et les services de police municipale aura les moyens de dresser des procès-verbaux si nécessaire mais il y a une grosse partie pédagogie", rassure Julien Tristant.

La municipalité rappelle que le non-respect des dispositions prises par la commune fera l’objet d’une contravention qui sera majorée en cas de récidive.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société famille