Disparition de Léo à Romilly-sur-Andelle : l'enfant de 3 ans toujours introuvable

Les gendarmes mobilisés à Romilly-sur-Andelle devant la maison familiale de Léo, 3 ans (15 avril 2018) / © Photo : Emmanuelle PARTOUCHE / France 3 Normandie
Les gendarmes mobilisés à Romilly-sur-Andelle devant la maison familiale de Léo, 3 ans (15 avril 2018) / © Photo : Emmanuelle PARTOUCHE / France 3 Normandie

Le garçonnet a disparu le samedi 14 avril, en fin d'après-midi. Alors qu'il jouait dans le jardin de la maison familiale, ses parents ont signalé sa disparition vers 17h30.

Par Emmanuelle Partouche

Un peu plus d'un mois et demi après le début des recherches, le corps de Léo n'a toujours pas été retrouvé.

Aucune piste ne permet d'éclairer précisément les circonstances de la disparition. Le travail mené à ce stade ne permet de privilégier aucune piste.


Eric Neveu, procureur adjoint de la République d'Evreux 


Par conséquent, l'enquête se poursuit sur plusieurs fronts : l'hypothèse d'une cause accidentelle, d'un acte criminel ou d'un enlèvement. 

Retrouver le corps à tout prix


Depuis le 14 avril, les recherches n'ont jamais cessé.



Une question se pose désormais : le corps de l'enfant aurait-il pu dévier par rapport aux parcours éventuels déjà inspectés par les enquêteurs.

L'expérience de ce type d'événement montre qu'un adulte tombé dans l'eau peut parfois être retrouvé un mois seulement après sa disparition. 

Enfin, l'ADN de Léo devrait être inscrit dans le fichier des empreintes génétiques pour permettre une identification plus rapide, si le corps de l'enfant venait à être découvert dans une zone éloignée de l'Eure. 





A lire aussi

Sur le même sujet

Hénouville (76) : un été à insectes

Les + Lus