Des escarpins Made in Normandie pour être coquette sans souffrir des pieds

Depuis 2012, Catherine Lebée propose une collection d'escarpins adaptés aux femmes souffrant d'Hallux Valgus, des modèles confortables produits en Normandie, dans la plus ancienne usine de chaussures de France, l'usine Marco de Pont-de-l'Arche.

© Véronique Arnould - France 3 Normandie

L'économie, la rédaction de France 3 Normandie en parle tous les jours dans vos éditions régionales. Elle participe au dynamisme d'une région. C Normand, notre rendez-vous économique hebdomadaire, vous propose de découvrir chaque lundi une entreprise normande, son histoire, son activité et son savoir-faire.


Il faut souffrir pour être belle ?

La réponse est non ! Une ingénieure le prouve : atteinte d'hallux valgus depuis l'âge de 40 ans, elle a fini par créer sa propre marque Caroline Macaron pour parvenir à se chausser correctement. L'hallux valgus, c'est une déformation de l'orteil, une sorte d'oignon, qui élargit le pied d'1 cm ou plus sous le gros orteil. En France, 6 millions de femmes sont concernées par cette déformation, particulièrement présente chez les plus de 60 ans.
L'Usine Marco fabrique les modèles Caroline Macaron depuis 2 ans.
L'Usine Marco fabrique les modèles Caroline Macaron depuis 2 ans. © France 3 Normandie

Le savoir-faire de l'usine Marco

Pour fabriquer ses modèles, cette cheffe d'entreprise a choisi l'usine Marco de Pont-de-l'Arche, la plus ancienne en France. Confrontée à une liquidation judiciaire en 2010, cette usine se bat toujours pour conserver ses 39 emplois. Ces escarpins sont une opportunité supplémentaire pour garder la tête hors de l'eau.

VIDEO / Le reportage de France 3 Normandie (Véronique Arnould - Emmanuelle Partouche - Olivier Vincent et Pierre Léonard)Avec les interviews de
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
c normand économie entreprises santé société