Eure : Un atelier d'autodéfense proposé aux élus locaux confrontés à la violence

C'est une première en France, les élus de l'Eure et les secrétaires de mairie ont la possibilité de suivre un cours d'autodéfense spécialement concocté pour eux. Il s'agit d'apprendre à réagir face aux agressions verbales voire physiques dont ils peuvent faire l'objet.

Cet atelier d'autodéfense est animé par le Comité départemental de Karaté de l'Eure.
Cet atelier d'autodéfense est animé par le Comité départemental de Karaté de l'Eure. © Frédéric Lafond / France Télévisions
Des professeurs de karaté au secours des élus ! Pour aider les élus ruraux et leurs secrétaires, souvent seuls en mairie, l'association des maires ruraux de l'Eure organise un atelier d'autodéfense. C'est le comité départemental de karaté qui s'est chargé de prévoir un module sur une demi-journée. Ils étaient nombreux à venir en profiter ce samedi 18 janvier 2020 à Tourneville.

Des élus confrontés à la violence

Parmi les stagiaires qui prennent place sur les tatamis, on trouve des maires ruraux et leurs secrétaires, ces élus de proximité n'ont pas de service de sécurité, ils sont parfois confrontés à la violence ou l'agressivité des habitants.


Une fois on m'a attrappé par le col, j'ai baissé les bras et regardé droit dans les yeux en lui demandant si il se rendait compte de ce qu'il faisait ... il a réfléchi et enlevé ses mains. C'est très utile d'avoir des conseils pour savoir comment réagir - Benoit Hénard, maire de Quittebeuf.

Cours d'autodéfense pour élus ruraux de l'Eure

"Il est monté dans les tours très vite ..."

L'atelier consiste à savoir garder une distance de sécurité et apprendre à riposter pour se défendre. D'après le ministère de l'intérieur, 361 maires ou adjoints ont été victimes d'atteintes volontaires à l'intégrité physique en 2018, soit 9 % de plus que l'année précédente.


Je suis venue parce quand j'ai déjà été confronté à quelqu'un de violent en mairie, il tapait du poing sur la table et élevait la voix, j'étais seule, heureusement une dame est arrivée à la permanence, car cela tournait mal. Il est monté dans les tours très vite, après je me suis dit que cela aurait pu mal se terminer. Nos secrétaires de mairie sont souvent seuls, on ne ferme pas toujours à clefs ... il faut réussir à gérer la situation mais on n'a aucune formation de base pour ce genre de contact - Claire Carrère-Godebout, maire de Graveron Sémerville et secrétaire de l' association des maires ruraux de l'Eure.


En complément des professeurs de karaté, un psychologue (et karatéka) était également présent lors de cette séance pour compltére la formation et redonner confiance aux élus.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sport politique