Eure : hommage aux Résistants du maquis Surcouf près de Pont-Audemer

Entre Brionne et Honfleur, la réouverture du musée départemental de la Résistance et de la Déportation de Manneville-sur-Risle vient compléter les sites de tourisme de mémoire de Normandie.
Juillet 2021- Vue extérieure du musée départemental de la Résistance et de la Déportation  à Manneville-sur-Risle (Eure)
Juillet 2021- Vue extérieure du musée départemental de la Résistance et de la Déportation à Manneville-sur-Risle (Eure) © Eric Lombaert / France Télévisions (image extraite d'une vidéo)

C'était l'un des groupes de Résistants les plus importants et les plus actifs de la seconde guerre mondiale dans l'ex-Haute-Normandie.

Fort de 250 hommes qui vivaient dans la clandestinité pour combattre l'occupant allemand, le maquis Surcouf a été créé et dirigé par Robert Leblanc.
Positionnés autour de la commune de Saint-Etienne l'Allier (où Robert Leblanc était épicier), au sud de Pont-Audemer, ces Résistants de l'Eure ont combattu de 1942 à 1944 dans un triangle Pont Audemer, Bernay et Rouen.

Juste avant le Débarquement Allié, dans la nuit du 5 juin 1944, le maquis est réuni dans une ferme mais est repéré par la Gestapo. La plupart des membres du groupe disparaîtra dans les combats.

Mémoire et hommage

C'est pour raconter l'engagement de ces Résistants qu'a été créé en 1979 le musée départemental de la Résistance et de la Déportation dans une petite chapelle de Manneville-sur-Risle.

Après des travaux de rénovation et un rafraichissement de la scénographie, ce petit musée méconnu a rouvert ses portes le 4 juillet 2021.
Un moment d'émotion pour les descendants des membres du maquis Surcouf, dont la fille de son fondateur pour qui il est important, plus de 75 ans après la fin de la guerre, que l'Histoire se transmette de génération en génération et qu'on rende hommage à ces héros :

Mon père étant Résistant de la première heure, il était important pour moi qu'il soit honoré."

Claudine Foutrel Leblanc,
fille de Robert Leblanc, chef du maquis Surcouf

durée de la vidéo: 01 min 21
VIDEO - Juillet 2021 : réouverture du musée de la Résistance et de la Déportation de l'Eure

Une plongée dans le passé

En plus des panneaux historiques et de leurs nombreuses photos originales, ce musée présente une belle collection d'objets et de vêtements d'époque.

► Pratique : le musée est ouvert le dimanche et les jours fériés (entrée gratuite). Horaires sur le site tourisme-pont-audermer.com
Visites de groupes possibles toute l'année sur rendez-vous.

Il existe par ailleurs, un peu plus au sud de la vallée de la Risle, un circuit intitulé "Sur les pas des Maquisards". Un guide multimédia permet de parcourir le bocage du Vièvre sur les traces du maquis Surcouf. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
résistance culture histoire seconde guerre mondiale tourisme économie