A la base aérienne 105 d'Evreux, un exercice grandeur nature pour les unités des systèmes d'information et communication

Pendant trois semaines, 80 stagiaires des unités des systèmes d'information et de communications de l'armée de l'Air suivent une formation à la base aérienne 105 d'Evreux. Un exercice grandeur nature pour les préparer au terrain. 
© France Télévisions
C’est un évènement exceptionnel pour l’escadre aérienne de commandement et de conduite projetable d’Evreux. Du 16 novembre au 4 décembre, 80 stagiaires des unités des systèmes d’information et de communication de l’armée de l’air participent à un exercice grandeur nature.

Tour de contrôle mobile, radar tactique, mat… l’objectif est d’apprendre à ces soldats à mettre en place ces outils sur le terrain. En effet, les spécialistes des télécommunications sont appelés à intervenir les premiers sur les différents théâtres d’opérations pour installer une base aérienne projetée. « Notre escadre intervient dans les endroits où il n’y a aucune structure d’accueil pour mettre en place les infrastructures nécessaires au déploiement des aéronefs de l’armée. Il en existe en Jordanie ou au Niger par exemple », explique un lieutenant-colonel. Une session créée en 2018

L’exercice CISEX (Communication and Information Systems Exercise) a lieu deux fois par an depuis 2018. Une session a lieu à la base aérienne 105 d’Evreux, l’autre au plus près des bases école de l’armée de l’Air et de l’Espace. « Auparavant, l’escadre n’avait pas le temps de se former avant d’être déployé sur le terrain, avec cet exercice on prend le temps de former les jeunes en amont », précise le lieutenant coordinateur de l’exercice.

En théorie, les élèves des écoles des sous-officiers de Rochefort et des militaires du rang de Saintes (Charente-Maritime) devaient être présents pour observer leurs aînés avant de choisir une spécialisation. Pour cause de Covid, la venue de ces futurs militaires a été annulée.
 
VIDEO - 26/11/2020 - BA 105, exercice grandeur nature - Reportage Thomas Chammah et Veronique Arnould (montage : Xavier Robert)
200 militaires projetés en opérations

Le sergent Thomas participe à la formation en tant que stagiaire. Il sort à peine de l’école de Rochefort. Alors qu’il monte un mat utile aux communications radio, son instructeur lui explique les consignes de sécurité à respecter. « Au début, j’avais un peu d’appréhension car ce sont des technologies que je ne maîtrisait pas. Petit à petit, je prends de l’assurance. D’ici 2 semaines je serais définitivement prêt », assure le jeune homme.

Sur les 550 militaires que compte l’escadre aérienne de commandement et de conduite projetable d’Evreux, plus de 200 sont mobilisés tous les ans sur différents théâtres d’opérations en France, comme à l’étranger.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
armée société sécurité