A la Cathédrale d’Evreux, un exercice incendie grandeur nature pour les sapeurs-pompiers

Ce jeudi 26 novembre, les pompiers de l’Eure ont testé leurs capacités d’intervention dans le principal édifice religieux de la ville.
 
Exercice incendie grandeur nature à la cathédrale d'Evreux
Exercice incendie grandeur nature à la cathédrale d'Evreux © FTV / Arthur Deshayes
9h45 ce matin, une alarme incendie retentit. En quelques minutes, les soldats du feu arrivent au pied de la Cathédrale d’Evreux. Le scénario simulé est un feu dans la charpente.
 
© FTV / Arthur Deshayes


Un scénario catastrophe dans ce lieu de culte dont la construction a débuté au XIème siècle. "Il s’agit d’une charpente  en bois avec des matériaux qui ont plusieurs centaine d’années" précise le colonel Emmanuel Ducouré, directeur du SDIS de l'Eure. "En cas d’incendie, ça va très vite. L’édifice est clos, très exigü avec peu de visibilité. La progression est donc difficle. La précocité de l’alerte permet d’intervenir dans les meilleures conditions. "
 
Exercice incendie à la cathédrale d'Evreux
 

Des exercices réguliers

Pour maîtriser cet incendie factice, les sapeurs-pompiers déploient leur arsenal : des moyens incendie classiques utilisés sur tous les feux mais aussi une échelle aérienne pour atteindre les points les plus hauts du bâtiment. Un drone procède également à un survol de la zone pour permettre une vision globale du sinistre.
 
© FTV / Arthur Deshayes


Ce type d’exercice est organisé régulièrement. L’objectif pour les secouristes est de s’entraîner pour acquérir et conserver leurs automatismes et leur bonne connaissance du lieu. Car tous le savent, la clé de la réussite est la rapidité d'intervention. 
 
© FTV / Arthur Deshayes


Ce matin, c'est le préfet qui coordonne l’ensemble des moyens car l’Etat est propriétaire de la Cathédrale d’Evreux.
 

S’exercer, c’est être capable le jour venu de sauver des vies et un bâtiment comme celui-ci.

Jérôme Filipini, préfet de l'Eure

Adapter le dispositif de sécurité

Depuis quelques années, l’Etat a réalisé des travaux pour mettre à niveau la sécurité de l’édifice religieux. Récemment, des détecteurs incendie dits de pré-alerte ont été installés.

France Poulain est architecte des bâtiments de France. Elle est responsable de la sécurité pour les monuments historiques de l'Eure : "nous avons la  chance qu’il n’y ait pas eu d’incendie dans cette cathédrale depuis la Seconde Guerre Mondiale. Les exercices comme celui-ci permettent aux pompiers de répéter et pour nous de vérifier que ce que nous avons prévu en termes de sécurité fonctionnent."

Un contexte particulier

Notre Dame d’Evreux a subi six incendies dans son histoire. Le dernier date de 1940. Les bombardements allemands provoquent un feu qui gagne progressivement la ville et la Cathédrale. La moitié de la charpente ainsi que deux clochers sont lourdement endommagés.

Ces tests grandeur nature interviennent dans un contexte national fort. Le 15 avril 2019, un incendie majeur survient à la cathédrale Notre-Dame de Paris. La flèche est intégralement détruite par les flammes tout comme les toitures de la nef et du transept et sa charpente.

Plus récemment à Nantes, en juillet 2020, un violent incendie a totalement consumé l’orgue de la cathédrale ainsi que plusieurs œuvres d’art.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
cathédrales culture patrimoine sécurité société pompiers faits divers incendie