• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Le commissariat de Val-de-Reuil attaqué

© France 3
© France 3

Dans la nuit de jeudi à vendredi 28 juin, une bande de personnes au visage masqué ont tenté "de prendre d'assaut" le commissariat selon le syndicat Alliance.  Le maire de Val-de-Reuil estime cette version des faits exagérée.

Par S. Callier et AFP


Le syndicat de police Alliance a dénoncé "la violence inouïe" d'une attaque contre le commissariat de Val-de-Reuil-Louviers (Eure) commise, selon lui, par "une trentaine d'individus" dans la nuit de jeudi à vendredi, la préfecture évoquant pour sa part "quelques vitres cassées".


   "Dans la nuit du 27 au 28 juin 2019 jusqu'à 04h00 du matin, une trentaine d'individus ont tenté de prendre d'assaut le commissariat de police", ajoute Alliance dans un communiqué. Le syndicat affirme que "les effectifs présents, peu nombreux et renforcés en urgence" ont dû repousser "des assauts d'individus cagoulés et masqués"

Il y a eu des tirs de mortiers, on le voit dans la vidéosurveillance. Il y a eu des cris à caractère religieux

Le commissariat de Val-de-Reuil attaqué
Reportage de Virginie Ducroquet et Bruno Belamri
 

Des projectiles, des vitres cassées, une voiture de police vandalisée


    De son côté, la préfecture de l'Eure, interrogée par l'AFP, a indiqué que "des groupes de jeunes avaient commencé à lancer des projectiles sur la façade du commissariat de Val-de-Reuil et avaient été repoussés" par les forces de l'ordre.

    "Quelques vitres ont été cassées", a précisé la préfecture, alors que le syndicat parle également de véhicules "dégradés".
    
Évoquant des "policiers à bout, au bord de la rupture", Alliance s'inquiète de la situation de "souffrance" de ce commissariat de l'Eure
en manque d'effectifs et de moyens, selon lui.

Marc-Antoine Jamet, maire de Val-de-Reuil relativise ce qui s'est passé. "L’information est devenue en 24 heures désinformation. La rumeur peut se répandre. Il n’y a qu’une seule victime de cette conjonction de ragots et de bobards : une Ville de l’Eure dont les statistiques d’amélioration de la sécurité sont les meilleures du département. "
 

Le communiqué du syndicat de police "Alliance"
 

 

Sur le même sujet

Inquiétude à Etretat après l'interdiction de baignade

Les + Lus