Dans l'Eure, comme ailleurs, difficile de passer son permis de conduire

Publié le
Écrit par Richard Plumet

Depuis le printemps 2021, les délais s'allongent pour les leçons de conduite et pour passer l'examen.

Les candidats au permis de conduire doivent faire preuve de patience. En France la crise sanitaire a entraîné, fin 2020, l'annulation de plus de 350.000 examens pratiques du permis de conduire (toutes catégories confondues).
Et l'allègement progressif des mesures anti-Covid au printemps 2021 n'a pas permis, en quelques semaines, de résorber le retard accumulé pendant les épisodes de confinement.

C'est le cas dans le département de l'Eure comme l'expliquel la présidente départementale du conseil national des professionnels de l'automobile :
"Au niveau départemental, la situation est très tendue. Ça fait plusieurs mois qu'on sent cet effet d'entonnoir et de bouchon."

On n'arrive plus à récupérer tous les élèves qui auraient voulu s'inscrire pendant les deux confinements de 2020. Les élèves ont des délais de formation plus importants qu'avant, multipliés pour la plupart par deux."

Audrey Malézieux,
gérante de l'auto-école du Bel Ebat à Evreux et présidente du conseil national des professionnels de l'automobile de l'Eure

durée de la vidéo: 01 min 15
VIDEO - 30 Juin 2021 : des difficultés pour passer son permis de conduire dans l'Eure

Des mois d'attente

Difficile de passer son permis dans l'Eure et particulièrement à Evreux en cette fin juin 2021. Pour une personne qui pousserait pour la première fois la porte d'une auto-école, il faudrait qu'elle attende plusieurs mois avant de passer le code.

"J'ai fait le calcul, avec l'été qui arrive et le manque de place avec les congés payés des formateurs et des inspecteurs, on est sur du 3 à 5 mois. Il faut au moins ça comme délai" prévient la gérante de l'auto-école du Bel Ebat.

Toutes les demandes d'inscription ne sont pas acceptées

Autre souci pour les nouveaux clients : ils viennent s'ajouter à la liste de ceux qui sont déjà inscrits et qui attendent depuis longtemps.

Certains professionnels font donc des choix comme le confirme Audrey Malézieux : "On ne peut pas prendre tout le monde en même temps. Nous sommes plusieurs auto-écoles à refuser temporairement certaines demandes comme celles de personnes qui auraient déjà passé le permis une fois ou plusieurs fois dans d'autres départements ou d'autres auto-écoles. Nous refusons ces dossiers-là, sinon on pénalise forcément nos élèves qui attendent aussi une nouvelle date de permis."

Selon la présidente  du conseil national des professionnels de l'automobile de l'Eure, plusieurs centaines de personnes, rien que dans ce département, n'auraient pas trouvé de solution pour s'inscrire dans une école de conduite.