Dans l'Eure, l'exemple de ces entreprises qui peinent à recruter

Alors que le nombre de chômeurs ne cesse d'augmenter, des offres d'emplois ne trouvent pas preneurs faute de candidats.
 
Annonce de recherche de salarié devant une entreprise de l'Eure en août 2020.
Annonce de recherche de salarié devant une entreprise de l'Eure en août 2020. © Eric Lombaert / France Télévisions (image extraite d'une vidéo)
De plus en plus de petites et moyennes entreprises ont des difficultés de recrutement. Des offres d'emplois en CDI  restent plusieurs mois sans réponse, provoquant l'incompréhension de nombreux patrons.
C'est ainsi que dans le département de l'Eure certains métiers sont, pour reprendre l'expression de Pôle Emploi,  "en tension". Comprenez qu'il y a des emplois pour lesquels il y a plus d'offres que de demandes.   

C'est le cas du métier de carrossier, très demandé par des garages qui, faute de main d'œuvre, doivent parfois refuser des clients.  

Je recherche un carrossier depuis un an et un mécano depuis le début de l'année.
Aujourd'hui ça met l'entreprise en péril parce qu'on n'a pas assez de personnel. Ce qui est anormal."

Geoffrey Armand, chef d'une entreprise de mécanique et carrosserie à Bosc-Roger en Roumois

durée de la vidéo: 01 min 42
VIDEO : une entreprise de l'Eure cherche à embaucher 2 salariés mais n'a pas de candidats. Reportage : Frédéric Lafond et Eric Lombaert (montage : Pierre Léonard)

Former et recruter

Une formation de carrossier existe dans un lycée de Pont-Audemer, mais elle ne suffit pas à répondre à la demande. Du côté de Pôle Emploi, on confirme le phénomène :

Le métier de carrossier est en tension dans le bassin d'emploi de Pont-Audemer. Il n'y a pas assez de candidats sur notre territoire pour pourvoir toutes les offres d'emploi sur le marché."

Astrid Chamaret, conseillère emploi  à Pôle Emploi de l'Eure

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
emploi économie apprentissage éducation société automobile