Eure : la présence de lions dans un cirque dénoncée par une association

Une association de défense de la cause animale est à l'origine d'une polémique dans la commune du Val d'Hazey.

24 juin 2021- Fauves d'un cirque dans la commune du Val d'Hazey (Eure)
24 juin 2021- Fauves d'un cirque dans la commune du Val d'Hazey (Eure) © François Pesquet / France Télévisions (image extraite d'une vidéo)

Comme tous les deux ans c'est la fête du cirque à Aubevoye, entre Vernon et Louviers. Plus précisément au Val d'Hazey, nom de la commune nouvelle qui regroupe depuis 2016 Aubevoye, Vieux-Villez  et Sainte-Barbe-sur-Gaillon.

Nouveauté de cette 12e édition de la fête du cirque (qui dure jusqu'au dimanche 27 juin 2021) : une polémique sur la présence de lions et de chameaux. Une association parisienne, alertée par une habitante du Val d'Hazey, a contacté le maire et les médias pour réclamer la fin des cirques avec des animaux.

Selon l'une des responsables de l'association Paris Animaux Zoopolis, ces animaux en captivité souffrent :

"Dans les cirques, les animaux ont des troubles du comportement. C’est-à-dire, par exemple, que ces fauves tournent continuellement dans des cages, c'est un signe d'ennui profond".
La militante de la cause animale reproche au maire de cette commune de l'Eure de ne pas agir contre la présence de ces animaux :

On a une commune qui se moque de la condition animale et qui refuse finalement d'amorcer et d'aller vers une transition de spectacles sans animaux. Donc, cela ralentit l'évolution sociétale qui va être indispensable"

Amandie Sanvisens,
cofondatrice de l'association Paris Animaux Zoopolis (PAZ)

Attaqué, le maire se défend en expliquant suivre la loi

Débutées dans les grandes villes ces dernières années, les actions des défenseurs de la cause animale contre les cirques se développent donc et concernent désormais les petites communes.

Comme l'a déclaré  au sujet de cette affaire le maire du Val d'Hazey à notre journaliste Yacine Arbaoui présent sur place "Il n'y a pas de question".
L'élu local regrette ces attaques à distance de militants parisiens : "Si ils étaient venus voir les animaux, il verraient que les animaux sont bien traités et que tout se passe bien. Quand on a installé le cirque, on a eu toutes les autorisations qu'il fallait. On a fait tous les contrôles qu'il y avait à faire."

Depuis la découverte en juin 2020 d'un lion "dans un état alarmant" dans un cirque faisant étape dans l'Eure, les contrôles et inspections sont très rigoureux. Défenseur des arts du cirque traditionnel, le maire du Val d'Hazey n’a pas l'impression "d'être à contre-courant" en accueillant un cirque qui présente des animaux :

Dans le cirque il y a toujours eu des animaux : tant qu'on aura l'autorisation, je pense qu'on continuera à le faire. Si demain on peut plus faire venir d'animaux, on construira un spectacle de cirque différent que celui d'aujourd'hui."

Philippe Collas,
maire (SE) du Val d'Hazey (Eure)

durée de la vidéo: 01 min 32
VIDEO - Juin 2021- Eure : polémique sur la présence d'animaux sauvages dans un cirque

En attendant le vote d'une loi pour réglementer les spectacles avec animaux (sauvages ou non) et avec l'arrivée sur le terrain politique d'un parti animaliste, une trentaine de communes de Normandie  ont déjà affirmé leur préférence pour les cirques sans animaux.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
animaux nature polémique société