Evreux : le tribunal administratif rejette les recours engagés contre l'élection de Guy Lefrand en 2020

Les électeurs ne devront pas retourner voter en 2021 pour élire le maire d'Evreux.

L'entrée du tribunal administratif de Rouen - Archives
L'entrée du tribunal administratif de Rouen - Archives © Bruno Belamri / France Télévisions (image extraite d'une vidéo)

La vie politique à Evreux n'est pas calme. Après l''époque de Jean-Louis Debré et de  Bruno Le Maire, tous deux anciens élus de la capitale de l'Eure, l'ère Lefrand est émaillée de soubresauts et de polémiques.

Guy Lefrand, médecin urgentiste a du caractère et le verbe haut. Suppléant de Bruno Le Maire, il devient député (LR) en 2009 avant d'être élu une première fois maire d'Evreux en 2014.

Face à lui, s'est constituée une opposition très active, notamment menée par le socialiste Timour Veyri.

Municipales 2020

Six mois avant les élections municipales, une première polémique, après le rachat d'une friche industrielle par l'agglo présidée alors par Guy Lefrand, marquait  le début d'une campagne électorale tendue.

Il y a eu ensuite, en juin, à trois jours du second tour, une plainte contre Timour Veyri déposée par Guy Lefrand après la diffusion d'un tract faisant état de  "de nombreuses allégations et imputations de faits qui portent atteinte à mon honneur, à celui de mes proches et à mon équipe."

Finalement le maire sortant a été réélu avec 50,97% des voix face à Timour Veyri (Union de la gauche) et Guillaume Rouger (LREM).

Deux candidats aux municipales qui ont ensuite contesté l'élection de Guy Lefrand, estimant que "des irrégularités massives ont été commises" pendant la campagne, dont "une tentative massive d’utiliser tous les moyens municipaux et parallèles pour influencer l’électeur" ainsi que la parution d'un publi-reportage dans les colonnes du quotidien régional Paris-Normandie.

Une élection annulée en 2021 ?

Timour Veyri et Guillaume Rouger avaient saisi le tribunal administratif de Rouen pour faire annuler l'élection de Guy Lefrand.

Près de 7 mois après les élections municipales de 2020, le tribunal administratif de Rouen et après examen de ces demandes a rejeté ce mardi 9 février 2021 les recours formés par Timour Veyri et Guillaume Rouger.

Première réaction, celle du principal concerné :

"Nous prenons acte que ce jugement confirme le choix des électeurs d’Évreux qui se sont exprimés en portant le maximum de suffrages sur la liste que je conduisais tant au premier tour qu’au second. Avec ma majorité, nous allons poursuivre notre engagement pour notre ville et les habitants, c’est cela qui nous anime au quotidien"

Guy Lefrand,
maire d’Évreux.

Les électeurs ébroïciens ne seront donc pas obligés d'aller revoter dans les prochaines semaines.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections municipales 2020 politique élections