Inquiétude des salariés normands de Manoir Industries après la mise en redressement judiciaire de leur entreprise

Dans la Manche, mais surtout dans l'Eure où se situe la fonderie de Pitres, les syndicats espèrent la venue rapide d'un repreneur.

Un des ateliers de la fonderie de Manoir Industries de Pitres (Eure) – Archives
Un des ateliers de la fonderie de Manoir Industries de Pitres (Eure) – Archives © France Télévisions

La solidarité s'organise dans la vallée de l'Andelle, où après le placement en redressement judiciaire de Manoir Industries le 25 février 2021, le versement des  salaires des 439 employés de la fonderie de Pitres (Eure) est reporté. 

Le site eurois est spécialisé dans la production de pièces pour la pétrochimie et le nucléaire. 

Représentants du personnel, syndicalistes et comité d'entreprise ont distribué, avec le concours des commerçants et d'élus locaux, plusieurs centaines de colis alimentaires.

Des sacs de victuailles qui apportent un réel réconfort mais ne peuvent dissiper une réelle inquiétude et un sentiment d'incompréhension. En effet, selon les syndicats, le carnet de commandes de Manoir Industries est plein.

"Sûrement que nos marges ne sont pas suffisantes. Nos dépenses sont plus importantes que nos rentrées. Il n'y a plus de trésorerie."

Nos actionnaires actuels ne subviennent pas à nos besoins.
Donc, à un moment, sans trésorerie, c'est le redressement judiciaire qui s'impose"

Eric Lafon,
délégué syndical CGC de Manoir Industries de Pitres

durée de la vidéo: 01 min 39
VIDEO : inquiétude des salariés normands de Manoir Industrie près après le placement en liquidation judiciaire de leur entreprise

Manoir Industries est depuis 2013 la propriété d'actionnaires chinois. En Normandie, en plus de la fonderie de Pitres, le groupe possède d'autres sites de chaudronnerie à Conches-en-Ouche (Eure), Beaumont-la-Hague et Agneaux (Manche). Les éventuels repreneurs ont jusqu'à la mi-mars 2021 pour se manifester.

Trois candidats sérieux auraient déjà manifesté de intérêt pour la fonderie de Pitres.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
industrie économie mouvement social social