L'ancien évèque d'Evreux, Monseigneur Gaillot, révoqué par le Vatican pour ses positions progressistes, est mort

Monseigneur Gaillot avait été évèque d'Evreux entre 1982 et 1995. Le Vatican lui avait retiré sa charge après ses prises de position jugées trop contestataires. Jacques Gaillot défendait notamment la cause des divorcés, des homosexuels et des immigrés.

Monseigneur Gaillot, évêque contestataire au sein de l'Eglise, est mort à l'âge de 87 ans, a annoncé de la Conférence des évêques de France (CEF). Jacques Gaillot, qui avait officié à Evreux, est décédé à Paris à la suite d'une maladie fulgurante. "Il est mort apaisé, serein, entouré de ses proches", a souligné un de ses proches.

Le diocèse d'Evreux avait indiqué récemment que Mgr Gaillot souffrait d'un cancer du pancréas. 
Evêque d'Evreux pendant 13 ans (1982-1995), le Vatican lui avait retiré sa charge en janvier 1995, en raison de ses positions non orthodoxes au sein de l'Eglise.

Défenseur des droits des homosexuels, des immigrés et des divorcés

Médiatique, il détonne et agace en haut lieu, jusqu'à ce que le Vatican, "désorienté", demande aux évêques de France de faire le ménage chez eux. Après son éviction du diocèse d'Evreux, il est nommé à titre honorifique évêque de Partenia, un diocèse de Mauritanie disparu au Vème siècle. Mgr Gaillot fait alors de ce diocèse virtuel un instrument de défense des exclus (sans-papiers, SDF, etc).

"Au delà de certaines prises de position qui ont pu diviser, nous nous rappelons qu'il a surtout gardé le souci des plus pauvres et des périphéries"

Conférence des Eveques de France

En septembre 2015, il avait été reçu par le pape François pendant près d'une heure, devant lequel il avait défendu la cause des divorcés, des homosexuels et des immigrés.

Mgr Gaillot était né le 11 septembre 1935 à Saint-Dizier (Haute-Marne), fils de négociants en vins. Il était licencié en théologie et diplômé de l'Institut de liturgie, et fut ordonné prêtre en mars 1961, après avoir été mobilisé 28 mois en Algérie.
"Jusqu'à encore récemment, il continuait à aller voir des prisonniers en prison, et était toujours président honoraire de Droits Devant!, association de défense des exclus et des sans-abris, qu'il avait créé notamment avec Jacques Higelin et le Professeur Schwartzenberg", a indiqué un proche de l'évêque.

Source : avec AFP