Le département de l'Eure envoie 8 semi-remorques de dons à destination des Ukrainiens

Ce lundi 6 février 2023, un nouveau convoi est parti d'Evreux pour acheminer des dons vers l'Ukraine. 85 tonnes de dons ont été récoltés par le département de l'Eure.

Des centaines de cartons s'empilent dans cet hangar d'Evreux. Le département de l'Eure organise un convoi de denrées pour aider le peuple ukrainien. Au total, ce sont 85 tonnes de produits d’hygiène, de matériel médical et de vêtements chauds, récoltées depuis la fin de l'année 2022 dans les communes du département.

8 semi-remorques ont quitté Evreux ce 6 février 2023 pour rejoindre Przemyśl en Pologne, à la limite de la frontière ukrainienne. Le convoi devrait arriver dans 2 jours. Les dons seront ensuite envoyés dans plusieurs régions de l'Ukraine.

Malgré le contexte inflationniste en France, les Eurois se sont montrés généreux comme le constate Frédéric Duché, maire des Andelys. "Je suis heureux de voir que les Eurois et les Euroises ont poursuivi le mouvement de solidarité, en rajoutant encore à la collecte."

 

Ils n’ont pas oublié, malgré les difficultés sociales que peut connaître notre pays aujourd'hui. Les gens continuent à donner et cela prouve bien que ce sentiment de démocratie que nous avons en nous, il est partout présent.

Frédéric Duché

Maire des Andelys

Aider le peuple ukrainien

Alexandre Rassaërt, président du département de l'Eure se réjouit également de la générosité des habitants et veut continuer d'aider les Ukrainiens.

"Le but c’est de poursuivre l'effort de solidarité parce que malheureusement, le conflit dure. [Cela] apporte une solution aussi au territoire - communes et intercommunalités - qui font des collectes, reçoivent toujours des dons et qui ont besoin d'un peu d’accompagnement pour les acheminer en Ukraine."

On a vraiment pris l'ensemble des dons qui nous étaient soumis. Il y a des dons alimentaires, mais aussi des lits médicaux, du matériel de pompiers, donc de secours... On a vraiment vu large parce que les besoins sont multiples et très généraux.

Alexandre Rassaërt

Président du département de l'Eure

Ce convoi de 8 semi-remorques a pris la route ce lundi 6 février 2023. Il a été payé par le département. "Les agents du département sont mobilisés pour charger les camions et accompagner. Il y aura un accompagnateur du département pour vérifier que tout se passe bien", précise Alexandre Rassaërt.

Un deuxième convoi depuis février 2022

Par rapport au premier convoi organisé en avril 2022 par le département de l'Eure, les quantités récoltées sont 2 fois plus importantes aujourd'hui. A cette période, 80 volontaires avaient pris le volant de 40 fourgonnettes jusqu'au centre logistique de Sirète en Roumanie.

Une expérience marquante pour les élus qui y ont participé. Ils ont réalisé une incursion en Ukraine avec des conseillers départementaux. 

"C’est pas une aventure anodine, c’est une aventure physique. On a dormi à peu près 15h en 5 jours parce qu'il fallait conduire, assurer la sécurité du convoi. On apprend sur les autres, on apprend sur soi-même. C'était ma première expérience dans l’humanitaire et j'en retiens un souvenir extraordinaire", se remémore Frédéric Duché, maire des Andelys.

On est rentrés dans le camp des gens déplacés. C’était essentiellement des familles, il y avait des enfants. C’était très émouvant, je m’en rappelle encore, avec des petits qui nous remerciaient. On leur avait apporté quelques bricoles, du chocolat... On n'avait pas la langue, on ne pouvait pas discuter, mais rien qu’avec les mots et les câlins…

Diane Leseigneur

Conseillère départementale de l'Eure

Le conflit en Ukraine a débuté le 24 février 2022, il y a près d'un an.